Montpellier. Petit Bard : il faut faire le procès du mal-logement, de l'arbitraire policier et des politiques qui les tolèrent ou les suscitent...