Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

lundi 10 août 2015

Choc : l'intox sur Israël terre de modernité et d'humanité assiégée par la barbarie arabo-musulmane vole en éclat !


Le coeur colonial de l'Etat israélien sécrète les pires atrocités : minimisées ou excusées, hélas, lors des massacres de masse à Gaza l'an passé, elles scandalisent et révoltent aujourd'hui, à juste titre, pour la mort d'un bébé palestinien et d'une adolescente israélienne ! Misère d'un humanisme mystifié-déboussolé... dont Paris/Tel Aviv-sur-Seine est la triste capitale d'un jour !


La Campagne BDS France dénonce la collaboration de la Mairie de Paris à une nouvelle opération de la Hasbara israélienne (services de propagandes) à travers « Tel Aviv sur Seine » annoncé à Paris Plage le 13 août prochain.

Un an après l'opération « bordure de protection » sur Gaza où Israël a assassiné plus de 2200 personnes dont 500 enfants selon les Nations Unies, moins d'un mois après le vote par le parlement israélien autorisant l'alimentation forcée des prisonniers, une semaine après les dernières violences coloniales qui viennent de brûler  vifs tous les membres de la famille Dawabshah à Douma  en Cisjordanie tuant  le petit Ali Dawabshah de 18  mois,  l'incursion de Tel Aviv dans Paris plage  constitue une véritable provocation.

Imposer le pouvoir colonial sur les quais de la Seine dans une parodie grotesque  de la « bulle » où sont enfermés les  habitants de Tel Aviv , c'est vouloir nous imposer ce modèle  de la ségrégation , de la discrimination et de la violence contre les populations civiles. Cliquer ici

 Communiqué du NPA

Le 31 juillet, un groupe d'extrémistes sionistes incendiait une maison palestinienne où se trouvait une famille, faisant deux victimes et deux blessés graves. La veille, un autre extrémiste poignardait six personnes lors de la Gay Pride de Jerusalem.
De façon plus générale, en Israël, les franges les plus ouvertement racistes et réactionnaires ont le vent en poupe, alors que la population de Gaza vit un véritable enfer et la Cisjordanie est chaque jour davantage colonisée. Les menées de l'extrême-droite bénéficient d'une quasi-impunité, et ce sont ces courants qui gouvernent avec Netanyahou au sein de la coalition la plus réactionnaire qui ait jamais existé en Israël. Cliquer ici

 « Tel-Aviv Sur Seine » à Paris-Plages : la polémique enfle sur les réseaux sociaux (Le Parisien )


 A lire aussi

 La tension reste vive dans les Territoires palestiniens après le décès d'un bébé dans l'incendie de sa maison par des colons israéliens dans la nuit de jeudi à vendredi. Des échauffourées ont eu lieu vendredi, se soldant par la mort de deux Palestiniens, et également samedi. Cliquer ici
  
Le père du bébé palestinien brûlé vif succombe à ses blessures 

Derrière les larmes de crocodile du gouvernement sur la mort du bébé palestinien et la fermeté annoncée contre les extrémistes colons, la poursuite du soutien à ceux-ci...

 Cliquer ici


Et aussi 

Un extrémiste juif poignarde des participants à la Gay Pride de Jérusalem le 30 juillet dernier. Un mort et des blessés.



Et encore

Il y a un an, l’armée sioniste attaquait une nouvelle fois le peuple palestinien, écrasant civils et combattantEs sous un déluge de bombes, laissant derrière elle des milliers de mortEs et de blesséEs. Alors qu’en réaction à ces massacres, des manifestations de masse se déroulaient dans les capitales du monde entier, le gouvernement français choisissait de réprimer et de criminaliser le mouvement de soutien à la Palestine, et s’alignait pitoyablement sur les positions des bellicistes de Tel Aviv. Cliquer ici



Nos dossiers
 NPA 34, NPA