Sí Podemos, oui nous pouvons...


Une soirée pour un jour nouveau, celui de la mise en crise politique et sociale du capitalisme européen, ce prédateur !

 
 



A lire aussi 





A lire aussi



Avis de tempête politique : le temps de l'euphorie grecque est fini. L'espoir soulevé par Syriza s'est fracassé... Tsipras, contre l'avis de son parti, a rendu les armes, voilà une photo à ranger dans les archives des temps heureux... Podemos doit continuer à vivre au présent, en incarnant la mobilisation pour la rupture radicale et en relançant l'espoir dans une autre Europe, celle des peuples. Une Europe alternative à celle de ces intégristes eurocrates capitalistes auxquels se soumet l'ex-premier ministre grec et auxquels il tente de soumettre son peuple... Pour plus d'infos sur la Grèce cliquer ici
NPA 34, NPA