Le 9 mars, c'est demain...Ils nous prennent le Code du Travail, on prend la rue !

 
 Montpellier ... mercredi 9 mars... Loi Travail, c'est non... et ça va partir fort... très fort...Tous ensemble !
11 h : gare de Montpellier avec les cheminots mobilisés...12 h : départ depuis la Préfecture de la grande manif "El Khomri ta loi tu la retires" ... et en apothéose : grande AG en plein air Kiosque Bosc Esplanade... au menu : ON CONTINUE jusqu'au retrait !

A Montpellier et les alentours, qui appelle à la grève le 9 mars ? Actions et analyses


Mercredi 11 h : rampe de lancement avec les cheminots ? Pourquoi ?

La mobilisation des cheminots s’annonce très forte après l’annonce du « décret-socle », censé remplacer leur réglementation du travail au 1er juillet 2016 si aucune convention collective n’est négociée d’ici là.

Les cheminotEs n’ont aucun intérêt à s’inscrire dans le calendrier social prévu par la loi de 2014 « de réforme ferroviaire »… Les attaques sur le Code du travail vont les impacter directement et les logiques de la loi Travail et du décret-socle sont les mêmes. Une convergence est donc non seulement possible, mais naturelle est souhaitable. Fragilisé, allumant les feux dans plusieurs secteurs, le gouvernement se met dans la même position que celle du gouvernement Juppé. A nous, cheminotEs, traminotEs, jeunes, salariéEs du privé et du public, d’en tirer parti ! Cliquer ici
 
Mercredi midi : c'est le grand rendez-vous...

Le rejet suscité par le projet de loi de Myriam El Khomri, ministre du Travail, est massif et prend de l’ampleur. D’ores et déjà, le report de la présentation du projet devant le conseil des ministres est à mettre au crédit de la montée de la mobilisation. C’est le moment d’appuyer sur l’accélérateur !

Il faut dire que la loi tape fort. Elle ne se contente pas, comme les lois précédentes du quinquennat (Sapin, Macron, Rebsamen), de réduire durement les droits des travailleurs, elle dynamite les fondements mêmes du droit du travail tel qu’il s’est construit au travers des conquêtes ouvrières, avec un code censé garantir des protections élevées et des accords donnant encore plus.

Et ça ne fait que commencer...

Sans trop de surprise, c’est la durée du travail qui sert de terrain d’expérimentation : suivant les préconisations du rapport Combrexelle, la réglementation est entièrement réécrite pour donner la primauté aux accords d’entreprise (mêmes défavorables) sur la loi et les accords de branche et définir des règles légales au rabais en l’absence d’accord. Cliquer ici

----------------------

L'AG de Montpellier contre l'état d'urgence soutient la mobilisation et appelle à manifestation le 9 Mars contre le projet de loi Travail ("El Khomri").

L'état d'urgence n'est pas seulement liberticide c'est aussi un formidable écran de fumée qui vise à détourner l'attention des urgences sociales et politiques. Pendant ce temps ce gouvernement PS-Medef continue son offensive contre le monde du travail et la loi El Khomri qui s'attaque aux acquis sociaux et au Code du travail en est le parfait exemple. Cette réforme vise à augmenter le temps de travail, casser les droits des travailleurs/euses acquis de haute lutte et donner tout pouvoir au patronat. L'arbitraire de la police promu par l'état d'urgence se conjuguera désormais avec l'arbitraire des patrons. Lutter contre l'état d'urgence s'est aussi exprimer notre solidarité avec la contestation sociale et les salarié-e-s en luttes. Nous exigeons la levée immédiate de l'état d'urgence et le retrait du projet de loi El Khomri.

Assemblée Générale de Montpellier contre l'état d'urgence. 

mail : montpellier.anti.etatdurgence@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/AGMontpellierEtatdUrgence/