Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

mardi 3 mai 2016

Mobilisations contre la Loi Travail : sur la bonne voie...


A voir/écouter ci-dessous

----------------------------------

Sur la bonne voie, mais attention, dangers à déjouer ... le Parle ment et les flics sont chargés de semer la terreur chez tout-e manifestant-e !

 www.npa34.org                                              npa@npa34.org

Ils ne sont même pas sûrs de pouvoir faire passer leur loi. On apprend en effet aujourd'hui lundi qu'il leur manquerait une quarantaine de voix à l'Assemblée Nationale. Oh! ce n'est pas encore la victoire. Ils ont les moyens institutionnels de dépasser ce blocage provisoire.
C'est juste le signe que les mobilisations commencent à les déranger, à les inquiéter, à les diviser. Ce n'est pas le seul signe d'ailleurs. On le constate aussi à l'ampleur des violences policières et de la répression, à leurs efforts pour essayer de nous diviser en agitant le hochet éculé des méchants casseurs et des gentils manifestants. C'est donc un signe que nous sommes sur la bonne voie. Pas au bout du chemin, pour autant.


Car ce massacre du droit du travail, ils y tiennent. Et ce qu'ils craignent par-dessus tout, c'est que la mobilisation gagne en profondeur les lieux de travail, que la jonction se fasse entre entre les salarié-es, la jeunesse, les chômeurs et précaires, les exclu-es, les luttes contre les grands projets inutiles et contre le nucléaire. Ce qu'ils craignent, et donc ce que nous appelons de nos voeux, c'est un mouvement d'ensemble.
Mais, hélas, nous savons bien que ce ne sont pas les appels incantatoires à la grève générale qui suffiront à la déclencher. Qu'il y faut le travail obstiné que fait par exemple la commission "Convergence des luttes" de l'AG populaire de Montpellier. Qu'il y faut aussi la mobilisation syndicale au sein des entreprises Il y a dans tout ça une part d'imprévu, d'imprévisible.
Alors, continuons à nous mobiliser, à alimenter l'espoir que fait naître ce mouvement sans précédent.
Il y a, au bout, le retrait de cette loi pourrie, et la perspective d'un monde meilleur qu'enfin nous pourrons maîtriser.

A noter sur les agendas 

- mardi 3 mai Montpellier  débat sur le la loi travail et le concept de travail. A 18h Place de la Comédie (organisé par Nuit Debout Montpellier)

- mercredi 4 mai, Montpellier.
Concert en soutien aux victimes de la répression à 21h Ol'Dirty bar 18 rue des Écoles laïques.


A 19 h au Kiosque Bosc de l'Esplanade à Montpellier Commissions suivies de l'Inter-commission de l'AG Populaire/Nuit Debout

- Samedi 7 mai MONTPELLIER Assemblée Générale populaire et débats 18h Place de la Comédie

Un bon réflexe en ces temps de répression policière: consultez le document élaboré par l'AG contre l'état d'urgence et la commission anti-répression de l'AG populaire: Informations et conseils aux manifestant-e-s


A retrouver aussi ici : Violences policières contre les manifestant-es opposé-es à la Loi Travail...


Quelques liens extraits de la dernière livraison de la Lettre d'Information (LI) du NPA 34


Loi Travail, ce qui a changé, ce qui reste...

A retrouver sur la plateforme de mobilisation de l'UGICT CGT

A lire aussi/ à voir
 


Ils ont osé s’attaquer au défilé du 1er mai.
En dehors de l’intox gouvernementale qui tourne en boucle sur Rance 2 (les jeunes sont des casseurs, la manif a été peu suivie, le pays aime la loi travail et ça ne dérange personne d’être obligé de travailler 60 heures par semaine, même si c’est illégal selon les règlementations européennes) la réalité est là : le gouvernement de François Hollande est le premier a avoir fait du défilé du 1er mai une souricière pour les travailleurs. Cliquer ici

Ironie et pastiche politiques

Et aussi




NPA 34, NPA