Tristes mines à cause de Siné

  
Eh oui... ça devait arriver. Siné est mort. Mort d'avoir trop vécu. De l'Enragé de 68 à Siné-Mensuel, il aura accompagné de ses dessins rageurs, de ses écrits sans concession notre révolte et nos exaltations. Nul doute qu'il aurait aimé vivre les Nuits Debout, lui qui ne s'est jamais couché devant personne.
Son dernier écrit ? "Depuis quelque temps, vous avez dû remarquer que je ne nageais pas dans une joie de vivre dionysiaque ni dans un optimisme à tous crins, ce qui est pourtant mon penchant habituel. Je ne pense, depuis quelque temps, qu’à ma disparition prochaine, sinon imminente, et sens la mort qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier. Mon moral, d’habitude d’acier, ressemble le plus souvent maintenant à du mou de veau !.." Lire la suite ICI

Petit hommage de la part de Karak : "Mourir le jour de l'ascension, fallait y penser! Jésus ressuscite et Siné meurt! Ce monde est vraiment cruel! Mais maintenant à chaque fête de l'ascension, j'aurai une pensée pour notre saigneur, celui qui osait dire merde à toutes les religions et à tous les pouvoirs à grands coups de crayon dans la gueule. Maintenant, Il va connaître une chose que jusqu-là il ignorait: Le repos..."
Cliquez sur les dessins pour les agrandir

 
Retrouvez ci-dessous les dessins hebdomadaires de Karak et Délirius.