À la Une...

Roms. La Valls des expulsions continue...

  "En inscrivant ses pas dans les traces du funeste discours de Grenoble, le ministre de l’Intérieur alimente une dangereuse mécanique des propos et des actes." (Ligue des Droits de l'homme, voir communiqué ci-dessous)

Une cinquantaine de Roms expulsés d'un squat à Lyon (Libération)

Les forces de l'ordre sont intervenues vers 7 heures ce mardi. Parmi les expulsés figurent 25 enfants selon les militants associatifs.

 

Une cinquantaine de Roms dont 25 enfants ont été expulsés mardi matin d’un immeuble qu’ils squattaient dans le VIIe arrondissement de Lyon, a-t-on après auprès de la préfecture et du collectif Rom.


La police est intervenue vers 7 heures du matin pour déloger selon la préfecture 46 personnes dont 25 enfants d’un immeuble, rue Montesquieu.

«Le 63 rue Montesquieu à été expulsé ce matin, malgré les différents entretiens avec la préfecture et malgré la mobilisation des riverains et des associations de quartiers», a déploré le collectif Rom. Les expulsés stationnent depuis sur une place du quartier a indiqué le collectif qui organise une marche jusqu'à la préfecture.

Selon Jean-Philippe, un autre militant associatif, «l’expulsion devait avoir lieu vendredi dernier, on s'était mobilisés et ils l’ont fait aujourd’hui!», a-t-il déploré.

«En plus on n’est pas du tout dans le cadre d’un campement insalubre, c’est vraiment la chasse aux Roms. Ils vivaient dans un immeuble d’habitation avec eau et électricité, ils étaient intégrés dans leur environnement avec des soutiens des voisins qui ont fait une pétition», a-t-il encore déploré.

Par ailleurs, plusieurs dizaines de Roms expulsés la semaine dernière à Villeurbanne étaient toujours en errance dans la commune. Une cinquantaine d’entre eux sont installés depuis 4 jours au parc de la Feyssine, selon le militant.

Dans une tribune publiée mardi dans Libération, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, estime qu’en matière de camps illicites, le «laisser-faire ne résout rien», et que la fermeté est «nécessaire».

L'article sur le site de Libération 


Illustration : 2107314606.png

Expulsion de Roms : la LDH s’inquiète et proteste

mardi 14 août 2012 

La Ligue des droits de l’Homme proteste contre les expulsions des camps de Roms qui ont eu lieu en France. Elle s’inquiète face à une continuité de l’action des pouvoirs publics qui s’inscrit en faux avec les engagements du candidat François Hollande. Dans un courrier adressé à la Ligue des droits de l’Homme, celui- ci s’engageait dans les termes suivants : « Je souhaite que lorsque des campements insalubres sont démantelés, des solutions alternatives soient proposées. On ne peut pas continuer à accepter que des familles soient chassées d’un endroit sans solution. Cela les conduit à aller s’installer ailleurs dans des conditions qui ne sont pas meilleures. »

De fait, aujourd’hui comme hier, les expulsions sèches, loin de régler les problèmes posés, ne font que les exacerber et leur exploitation médiatique renforce une stigmatisation nauséabonde. En inscrivant ses pas dans les traces du funeste discours de Grenoble, le ministre de l’Intérieur alimente une dangereuse mécanique des propos et des actes. Non, il n’y a pas de « problème Roms » en France, mais quelques dizaines de milliers de personnes qui sont visibles parce que victimes de stigmatisation par la précédente majorité.

La Ligue de droits de l’Homme s’inquiète du peu d’empressement du ministre Manuel Valls à recevoir les associations qui œuvrent sur le terrain aux cotés des populations résidentes et Roms ; elle réaffirme qu’il y a urgence à réunir les préfets, les collectivités locales (région, département, commune) avec les associations pour trouver des solutions sur chaque terrain, pour envisager des réponses qui s’inscrivent certes dans les décisions de justice mais respectent le droit au logement, à l’accompagnement social, notamment des mineurs, et protègent les personnes en précarité.

Expulsion de Roms : la LDH s’inquiète et proteste (Bellaciao) 
 
La politique d'expulsion des Roms est une honte pour un pouvoir de gauche (Le Monde)
La tribune intégrale 

A lire aussi 



Nos dossiers




Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA