Aggl'eau de Montpellier. Véolia-Moure-Pouget (et quelques autres) aimeraient noyer le poisson des surfacturations...



Exigeons l'ouverture au public, aux élus et aux associatifs, de l'intégralité des documents de la Délégation de Service Public et de l'audit de Service Public 2000 !

VIDEO


 



A lire aussi

 

Campagne pour la régie de l'eau : un rapport qui fait tanguer l'Aggl'eau...



DSP = Démocratie sans le peuple !

Réseau dégradé, surfacturations...la face cachée de la DSP à Véolia que Moure et Pouget n'aiment pas voir exposée sur la voie publique

 Lire la suite --->
La position du NPA 34

Le service de distribution de l’eau potable de Montpellier est délégué à Véolia jusqu’à la fin de l’année 2014. En juillet 2013, les élus du conseil d’agglo de Montpellier vont décider du mode de gestion de l’eau pour les années à venir : ils peuvent décider du renouvellement de la délégation de service public à la multinationale Véolia ou de la gestion par une régie publique.

Le NPA 34 demande une gestion de l’eau en régie publique, régie dotée de la 

personnalité morale et de la responsabilité financière, seul mode de gestion véritablement démocratique, social et écologique :
  •             Qui garantira que la facture de l’usager ne sert qu’à l’entretien et à l’amélioration du service, et non à la distribution des dividendes aux actionnaires de Véolia ;
  •             Qui permettra d’exiger une transparence dans la gestion et la participation des habitants au conseil d’administration ;
  •             Qui entraînera une diminution du prix de l’eau  et donnera la possibilité d’instaurer une facturation sociale, dans laquelle le prix du m3 d’eau est minime pour les petits consommateurs et augmente progressivement ;
  •             Qui amènera une meilleure gestion de la ressource en eau, moins de fuites et de gaspillage. 
De nombreuses villes ont fait le choix de la régie publique après une période de gestion par le privé (Paris, Grenoble, Tour, Nantes…).   


Dans chaque commune de l’agglo, exigeons un débat public.


Le NPA 34 dénonce le simulacre de concertation organisée par l’agglo, soutient la campagne initiée par le collectif Eau secours 34 (eau34.ouvaton.org), invite la population à signer massivement la pétition en ligne et à rejoindre le collectif.