Montpellier, hier soir aux couleurs de l'Egalité des droits !


Beau rassemblement hier à la Comédie
 (correspondance-reportage photo NPA 34)

[ci-dessous le communiqué du NPA "Mariage pour tous : une étape franchie... le combat continue !"]


 
Nous étions environ 500 participants ( associations SOS HOMOPHOBIE, Amnesty International, LGBT, des syndicats CFDT,  SUD, CGT, NPA, GA, PCF, PS, des élus, Mandroux, Moure ...et des citoyens tout heureux du résultat du vote à l'Assemblée .... Ambiance joyeuse, musique, discours traditionnel de Mandroux, du président LGBT Hérault... [cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama]



Le point  de vue du NPA 34 (par son porte-parole Gérard)


Depuis plusieurs mois les homophobes déversent leur haine  sous couvert d'opposition au mariage des couples homosexuels. Rappelons-le, ce n'est pourtant  qu'une simple mesure d'égalité des Droits qui n'en enlève aucun aux autres personnes. 
Le NPA exprime toute sa solidarité avec toutes les personnes agressées depuis ces dernières semaines .

La tergiversation du gouvernement et son recul sur l' Egalité des Droits (enterrement de 1° classe de la PMA ...) a laissé le temps à la droite et à l'extrême droite de s'organiser et a, aussi, donné des gages aux réactionnaires.

Pendant que le gouvernement tergiverse sur ce terrain, il continue et accélère ses attaques contre le Droit du Travail et les Droits Sociaux .La démagogie pseudo-sociale des réactionnaires revient en fin de compte à opposer les jeunes, les travailleurs, les familles, selon leurs orientations sexuelles.  
  
Nous refusons cette logique de division.

Il est urgent que nous reprenions l'offensive contre la droite et l'extrême droite et pour l'égalité des droits.

Ce rassemblement doit se prolonger dans la rue les 1° Mai et 5 Mai prochains pour exiger :

                        - PMA pour toutes
                        - Facilitation du changement d' état civil pour les personnes trans
                        - Solidarité contre les préjugés sexistes et racistes
                        - Régularisation des Sans-Papiers

Michel, correspondant NPA 34


 






(L'Hérault du jour du 24 avril 2013)

Montpellier : le vote du mariage pour tous fêté sur la Comédie

GUY TRUBUIL Midi Libre 24/04/2013
Le “kiss-in” de la victoire, hier, sur la place de la Comédie à peine deux heures après le vote de la loi.
Le “kiss-in” de la victoire, hier, sur la place de la Comédie à peine deux heures après le vote de la loi. (Photos RICHARD DE HULLESSEN) 


Pour célébrer l’adoption du mariage pour tous, environ 500 personnes, très majoritairement issues de la communauté gay de la ville de Montpellier, se sont rassemblées mardi place de la Comédie.


Communiqué du NPA

"Mariage pour tous : une étape franchie... le combat continue !

La loi dite « mariage pour tous » vient d’être adoptée. Il aura fallu des décennies d’affirmation des homosexuel-le-s, et une mobilisation acharnée ces dernières semaines, pour parvenir à cette étape importante qui est pourtant la moindre des choses. C’est une victoire pour les gays et lesbiennes qui pourront choisir de se marier (ou non), comme pour celles et ceux qui se sont mobilisés pour l’égalité des droits. Et nous ne boudons pas notre plaisir.

Mais cette victoire a un goût amer. La droite et l’extrême droite sont à l’offensive. Nous avons dû supporter les incessantes provocations médiatiques et le spectacle des manifestations des milieux réactionnaires. Et comment oublier la vague d’homophobie de ces derniers jours : des homosexuel-le-s insultés ou agressés physiquement comme à Paris, Lille, Bordeaux, Nice…

Quant au gouvernement, il n’y a pas lieu de le féliciter. Il a beaucoup tergiversé… et reculé, comme sur le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les lesbiennes. Nous n’oublions pas non plus qu’un véritable plan de lutte pour l’égalité n’est pas compatible avec ses mesures d’austérité. Comment combattre réellement les discriminations à l’embauche, quand on accepte le chômage de masse? Comment prétendre prévenir l’homophobie à l’école ou ailleurs, sans renforcer les services publics?

La mobilisation doit se poursuivre, pour l’accès à la PMA pour toutes les femmes, la facilitation du changement d'État civil pour les trans comme pour le droit de vote des étrangers, car l’égalité des droits ne se divise pas. Ces mesures, il faudra les imposer au gouvernement. Et face aux diversions homophobes et racistes, c’est l’ensemble du monde du travail et de la jeunesse qui doit s’unir, pour montrer aux réacs que la rue ne leur appartient pas! Contre ceux qui veulent nous diviser, notre meilleure arme, c’est notre solidarité. C’est dans ce sens que nous appelons à participer massivement aux marches des fiertés, qui se dérouleront partout en France de la fin du mois de mai à début juillet.

Le communiqué sur le site national du NPA

A lire aussi

Communiqué du NPA 34