Montpellier. Mobilisation antinucléaire ce samedi 27 avril !



L'implacable chaîne de la menace nucléaire : Tchernobyl, Fukushima, Tricastin, Marcoule, Comhurex et maintenant le projet ASTRID (Marcoule)
27 ans après le début de la catastrophe de Tchernobyl et alors que le cauchemar à Fukushima dure depuis deux ans, les opposants au nucléaire se mobiliseront du 26 au 28 avril 2013 en France... et partout dans le monde !

À Montpellier, le collectif Sortir du nucléaire 34appelle à un rassemblement devant l'Opéra Comédie à partir de 14h30 le samedi 27 avril.


Nous serons là pour affirmer notre solidarité avec les victimes de cette industrie et informer sur l'actualité du nucléaire dans notre région :
  • Anciennes mines de Lodève où perdure la radioactivité ;
  • Proximité et danger  de la vieille centrale du Tricastin, particulièrement dangereuse et du complexe de Marcoule ; Cet ensemble constitue la plus importante concentration d’industries nucléaires et chimiques de France et le site le plus étendu. 
  • Usine de transformation de l'uranium à Narbonne, une activité très polluante et diffusant de la radioactivité par l'air et le sol ;
  • Nombreux transports de matière radioactive, notamment par l'autoroute. 60 tonnes par jour entre Narbonne et Pierrelatte (Drôme) via Montpellier par l'A9…!
  • Sans oublier le nouveau projet fou de construction d'un surgénérateur à Marcoule, répondant au doux nom d'ASTRID et fonctionnant au plutonium, matière la plus dangereuse jamais créée par l'homme (quelques millionièmes de grammes inhalés suffisent à déclencher un cancer…)
Nous vous invitons à venir nombreux demander l'arrêt du nucléaire.
Gilets jaunes, pancartes, masques antinucléaires bienvenus…
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Sortir du nucléaire 34, groupe de Montpellier
0467543205 – 0467402633

Le NPA 34, membre de Sortir du Nucléaire, est bien évidemment partie prenante de cette mobilisation.

A lire aussi



Vidéo info NPA. Fukushima, 2 ans déjà, Hollande, 10 mois déjà...et la nucléocratie c'est toujours... maintenant !

Lire la suite --->