L'Aggl'eau cherche à noyer le poisson !


Pouget et l'Agglo jouent l'enfumage sur la question de l'eau

Pas moins de huit scénarios sont désormais proposés par ceux qui ont essayé de contourner toute vraie consultation sur la gestion de l'eau (avec mobilisation de vigiles pour empêcher, contre le règlement en vigueur, que les séances de l'Agglo soient publiques). Devant l'impact de la mobilisation du Collectif Eau 34 (votation populaire) et la révélation des surfacturations organisées par Véolia et de son refus d'entretenir le réseau vieillissant, les gris bureaucrates de l'Agglo vont tenter de noyer le poisson de la gestion démocratique de l'eau dans un Forum en agitant le leurre de ces 8 scénarios. Lire la suite ci-dessous

 Midi Libre 3 mai 2013


 Nous rappellerons que la Société Publique Locale qui est proposée comme contre-feu pour neutraliser l'idée de régie publique n'est pas un service public : c'est une société anonyme de droit privé qui peut sous-traiter à Véolia, dans laquelle ni les salariés ni les usagers ne sont représentés.

Le seul mode de gestion qui garantit  la transparence est la régie publique.


Le collectif 34 reste mobilisé et vous invite à un rassemblement devant l'Agglo le mercredi 15/05 à 11h pour exiger le rapport complet de l'audit de SP2000 et remettre une lettre ouverte au président de l'Agglo demandant des explications sur le bilan de 25 ans de gestion Véolia.

Nous serons aussi présents au forum de l'eau du 25/05 pour faire entendre notre demande de régie publique pour la gestion de l'eau et de l'assainissement.

Midi Libre



Le collectif eau 34 pour une régie publique dénonce les énormes surfacturations de Véolia

Vidéo. Bilan de la gestion privée de l'eau dans l'agglo de Montpellier

Interview de Thierry Ruf, spécialiste de l'eau, qui démontre le surcoût et le mauvais entretien du réseau par Veolia, opérateur privé de l'eau de l'agglomération de Montpellier depuis 1989. Les élus de l'agglomération choisiront en juillet 2013 soit de rester en délégation de service public au privé, soit de revenir à une régie publique de l'eau (comme l'on fait Grenoble, Paris, Saint-Etienne, etc.).


Louis Pouget et l'agglo noient le poisson en présentant pas moins de 8 scénarios.

Journal Télévisé 19 /20 de FR3 du 3/05/2013 Le sujet se trouve entre 4'35 et 7'50

A lire aussi 
  
Dole (Jura) : pour une régie publique de l'eau
  
Le collectif « Eau » a sollicité le NPA local afin de connaître sa position sur le passage en régie publique de la gestion de l'eau de la ville de Dole.

Nos dossiers Ecologie

NPA 34, NPA