jeudi 23 mai 2013

Sans le nommer, vous parler de lui...

 

Je voudrais, sans la nommer, vous parler d'elle...

 
Communiqué du NPA  

Le métèque nous a quittés


392px-Goerges_mous675.jpg

Avec sa gueule de métèque, Georges Moustaki nous a quittés en toute liberté. 

Artiste engagé dés 68, il avait apporté son soutien à la candidature d’Alain Krivine en 1974 jusqu’à celui, spontané, à Philippe Poutou. Georges Moustaki encourageait la création de jeunes artistes auto-produits et indépendants, donnant une fois de plus au mot « liberté » ses plus belles lettres.

Nous continuerons à chanter « sans la nommer » une rare chanson française à la gloire de la révolution permanente, « ma liberté » « le temps de vivre » et toutes ses chansons évoquant les valeurs que nous défendons au quotidien.

Salut Georges, nous ne t’oublierons pas !

Montreuil, le 23 mai 2013

Le texte sur le site national du NPA

A lire aussi

Georges Moustaki : "Je vote pour quelqu'un de fraternel, sans ambition ni démagogie" (Le Monde, 19 avril) 

Moustaki, l’ami Georges


La vie de Moustaki en dix chansons

"Le Métèque", "Ma liberté", et autres chansons de Georges Moustaki 

Moustaki à l'Olympia des douze Olympiens 

Georges Moustaki est mort, Daniel Guichard réagit

Sans la nommer ... (diaporama)

  Perpignan sur scene Marina Rossell chante Moustaki par ville_perpignan

Moustaki et Barbara - La dame brune 1968

Moustaki par Moustaki : Barbara, Brassens, Delerm, Morel, Piaf…

De musicien et de rôdeur - Hommage à George Moustaki (Les mots sont importants)

Le facteur

NPA 34, NPA