Sète. Un naufrage économique pour un terminal frigorifique ultramoderne en jachère...


Le "fruit" des miroirs aux alouettes de Frêche et de ses épigones

L'Hérault du jour du 6 mai 2013 





 



A lire aussi

 
FIN DU COMMERCE DES ENTREPRISES
AGROALIMENTAIRES ISRAÉLIENNES

AVEC LE PORT DE SETE
"Avec 15 %, Sète bat tous les records de chômage"
  
Ports régionaux : débat public autour du "match" Sète/Port-la-Nouvelle

 NPA 34, NPA