À la Une...

La gestion de l'eau à Montpellier : quelle opposition construire au PS majoritaire au Conseil d'Agglo ?


 Régie publique de l'eau : le combat continue...

Jeudi 25 Juillet à partir de 16h30 devant l'Agglo de Montpellier

Les conseillers d'agglomération votent sur sur le mode de gestion de l'eau et de l'assainissement:

- Pour dénoncer le déni de démocratie sur cette question où la population n'a pas été consultée.
- Pour dénoncer la gestion opaque, les surfacturation et le mauvais entretien du réseau par Véolia.
- Pour dénoncer la vente d'un bien commun aux multinationales qui font des profits.
- Pour demander la gestion en régie publique de l'eau et de l'assainissement dans l'agglo de Montpellier, seul mode de gestion écologique, démocratique et social.

Faisons nous entendre,
Rassemblement à partir de 16h devant l'agglo de Montpellier (50 place Zeus).
  A 18h apéritif partagé...

 L'Hérault du Jour du 19 juillet 2013




 Extrait : "L’audit que l’on nous a transmis le confirme : la régie publique présente plus d’avantages, précise Thierry Ruf, conseiller d’agglo. Mais curieusement, par le biais de pondération, on aboutit à la justification de la délégation au secteur privé. C’est comme si un élève au bac avait changé les coefficients en sa faveur pour l’obtenir."

 
(communiqué du NPA 34)
Baisse du prix de l'eau au m3, promesse d'investissements et ...d'un passage en régie publique dans 7 ans, voilà comment notre bon socialiste, "unlimited" dans l'esbroufe, essaye d'acheter le mécontentement largement exprimé parmi la population face à une procédure sur le renouvellement de la gestion de l'eau qui s'est fondée sur un simulacre de consultation des habitants : sur cette base d'un privilège bureaucratique d'élus à décider en vase clos (refusant par exemple l'accès public aux délibérations de l'Agglo), qui plus est en dénigrant violemment, par la voix de Louis Pouget, ceux qui les contestaient, Moure et sa bande ont fait le choix de renouveler la délégation au privé d'un bien commun essentiel ! 

Rien dans les pratiques récentes et passées de ces dirigeants communautaires formés à l'école frêchiste des magouilles et volte-face n'autorise à penser que les promesses du jour soient autre chose que des hochets cherchant à démobiliser la fronde qu'ils ont provoquée, pour mieux continuer à gérer dans leur entre-soi et pour la satisfaction des élites ! Il restera désormais à vérifier qui, à gauche, étant entendu que Moure and Co confirment leur engagement dans leur logique de droite, se lèvera au Conseil d'Agglo du 25 juillet pour démonter ce dispositif d'enfumage et de soumission aux logiques du privé au demeurant si fortement en prise avec la politique générale du gouvernement. Il va de soi que seul un vote contre sera à la hauteur du déni de démocratie auquel s'est livrée la clique dirigeant l'Agglo ! Un vote contre revendiquant solennellement le droit démocratique des populations à être consultées et la nécessité maintenue de mettre en débat, dans le cadre de cette consultation, le retour en régie publique de la gestion de l'eau et de l'assainissement. Une bataille engagée grâce au travail acharné du Collectif Eau 34 a été perdue, la guerre continue !
NPA 34

Tiré de 

Aggl'eau. Minable !

Moure offre des sucettes pour faire oublier qu'il "se vend" au privé !

 




NPA 34, NPA

Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA