Montpellier. Dernier acte de la farcesque Aggl'eau de Moure et Pouget...


Extrait : Du côté des contre, il y a eu, sans surprise les cinq élus PC de Montpellier, les deux élus PG de Grabels et l’élu EELV de Saint-Jean-de-Védas. Il y a aussi Philippe Saurel, concurrent de Jean-Pierre Moure pour l’investiture PS pour les municipales à Montpellier, et ses soutiens : Max Levita, Nadia Miraoui et Hélène Qvistgaard. Il y a eu enfin les maires ou leur représentant des villes de Clapiers, Jacou, Lavérune et Saussan. Soit 16 voix contre.

Montpellier : tension et bousculade au conseil d'Agglomération
 Midi Libre 25 juillet 2013

Le conseil d'agglo n'a pas encore débuté mais il s'annonce d'ores et déjà très tendu.
 Les opposants au projet de gestion de l'eau dans le cadre d'une délégation de service public font le coup de force dans l'hôtel d'Agglo de Montpellier. (la suite est à lire ci-dessous)

............................

Correspondance NPA 34 
(photo reportage ci-dessous)

Midi Libre a l'art d'inverser les rôles. Les quelque 80 présents, à l'appel du Collectif Eau 34, n'ont nullement tenté le coup de force puisqu'ils se sont rassemblés pour appuyer tout pacifiquement la demande que leurs représentants puissent assister aux débats du Conseil d'Agglo qui devait délibérer sur le choix du mode de gestion de l'eau et de l'assainissement. 

Or, tout à fait dans la lignée de la concertation bidon qui a caractérisé, de bout en bout, la procédure mise en place par Moure et ses affidés, ce sont des vigiles qui ont, une nouvelle fois, été chargés d'interdire ce que la  loi autorise : l'assistance libre aux débats ...publics de cette assemblée ! Comme l'attestent les photos ci-dessous la démocratie des socialistes de l'agglo peut se résumer à ce long escalier dont le passage est barré par des molosses au front bas et aux épaules larges : bref le septième ciel pour les élus appelés à faire, à quelques exceptions près dont on reparlera, de l'entre soi et, en bas, tenu à distance, le bon peuple pourtant soucieux de suivre débats et votes...

Les socialistes de l'agglo sont en cela fidèles à la tradition inaugurée par leur inénarrable mentor : feu Georges Frêche qui n'avait que mépris pour les gens du commun (les cons votaient, disait-il, pour lui et il en était fier !) et qui cultivait l'esprit de caste des larbins qui l'entouraient et qui aujourd'hui reconduisent fidèlement les méthodes apprises. Il est donc évident que le coup de force était ce soir de ce côté-là, labellisé néofrêchistes-mon poing sur la gueule si tu l'ouvres. Les opposants au renouvellement de la Délégation de Service Public, parmi lesquels on comptait des sans partis et des militants de EELV, du PG, du PCF, de GA et du NPA, ont manifesté haut et fort leur refus de ces méthodes de voyou et leur détermination à maintenir le combat pour le double retour : celui de la gestion de l'eau et de l'assainissement en régie publique et celui ...de la démocratie dans la vie publique locale ! Nous reviendrons prochainement sur le déroulement de cette réunion du Conseil d'Agglo en espérant pouvoir pointer qui a voté quoi ! Mais rien n'est assuré de ce côté-là puisqu'il est à parier que la bande à Moure aura su trouver le moyen de rendre opaque la lisibilité de leurs mauvais coups ! Frêchistes un jour, socialauds toujours ! 

Cliquer sur la première photo pour dérouler le diaporama




 Les gardiens du temple "mourien"







Lues dans le hall de la Maison de l'Agglo ces paroles officielles qui prenaient une résonance particulière de par le contexte du moment...




 

 Le héros du coup de force contre le mégaphone des opposants...


 ...fier de lui (ce sont les chefs qui vont être contents !)...


 Les partisans de la régie n'en ont pas moins fait entendre leurs revendications


 De quoi donner le blues à certains...


Photos et texte NPA 34

...................................... 

Louis Pouget, vice-président PS de l’agglo de Montpellier, a accusé des élus de gauche (« des Verts, du NPA, du Front de gauche ») d’avoir offert leur « collaboration » avec des Allemands contre des entreprises françaises. Il a fini par retirer ses propos mais ne s’est pas excusé. C’était jeudi 25 en conseil d’agglo. [...]

Plus d’infos vendredi 16 sur ce conseil d’agglo qui a entériné à une large majorité (16 voix contre et 7 abstentions) une nouvelle délégation de service public pour 7 ans pour eau, assainissement et collecte. Ce vote a néanmoins divisé la gauche et même le PS. (Montpellier journal, réservé aux abonnés)

................................... 

Le reportage de France 3 Région (c'est à partir de 00:25)
...................................

A lire sur le site de Midi libre
  
  

Dans L'Hérault du jour du 25 juillet
(cliquer sur l'image pour agrandir)


A lire aussi


Communiqué du collectif 34 pour une gestion de l’eau en régie publique




NPA 34, NPA