Continental condamné... Super... mais la casse sociale a eu lieu ! Et l'ANI de Hollande enfonce encore plus les salariés...


Continental : «Une victoire, mais un sacré paquet de cadavres»
Le délégué CGT de Continental Xavier Mathieu en janvier 2010 à Amiens.
Le délégué CGT de Continental Xavier Mathieu en janvier 2010 à Amiens. (Photo Pascal Rossignol. Reuters)

Interview Leader de la lutte des «Conti», Xavier Mathieu reconnaît l'importance «psychologique» du jugement, mais refuse tout triomphalisme.

 



Nulle euphorie chez Xavier Mathieu (photo AFP) après la décision des prud'hommes de Compiègne. Leader emblématique des «Conti», le délégué CGT ressent d'abord «l'amertume» de voir reconnue trop tard la justesse de son combat. Et dresse un sombre bilan humain des 1 120 licenciements de 2010.
Comment réagissez-vous à ce jugement ? 
Une amende de 1.000 à 1.500 euros a été requise mercredi contre le syndicaliste CGT de l'ancienne usine Continental Xavier Mathieu, lors de son procès devant la cour d'appel d'Amiens pour refus de prélèvement d'ADN.
Quand vous perdez un proche, même la condamnation de son assassin ne vous le rendra pas. L'image n'est pas exagérée, même si ce jugement est une sorte de rémission pour les gens. Psychologiquement, ils avaient besoin de voir leur bourreau condamné. A titre personnel aussi, moi qui en ai pris plein la gueule. Beaucoup de gens n'ont jamais retrouvé de travail. Il y a eu des dépressions, des suicides, on s'est fait traiter de voyous. C'est donc une victoire, mais avec un sacré paquet de cadavres.
 
A lire aussi


Xavier Mathieu_JMB2.jpg




Xavier Mathieu (Conti) : " Il manque un gouvernement, un État qui appuient les revendications
des salariéEs, imposent des solutions au patronat"

Continental : « Nous restons fiers de notre combat. On ne regrette rien »
   Nos dossiers  , , ,





 
 NPA 34, NPA