Nîmes et le bassin d'Alès mettent les gaz anti-schiste le 30 août. Soyons nombreux à la manif !


Gard : le collectif Nîmes anti schiste mobilisé pour la "manif" du 30 août
 YAN BARRY Midi Libre 21/08/2013

Une manifestation est prévue le 30 août.
Une manifestation est prévue le 30 août. (Photo SAMUEL DUPLAIX) 


Le collectif de Nîmes anti schiste se mobilise pour manifester le 30 août à 14 h devant la préfecture du Gard.  Une présentation du rapport  qui pourrait permettre des forages pétroliers au Nord du département sera faite, ce jour-là,  devant les maires concernés.

Les membres du collectif de Nîmes anti schiste, opposés à l'exploitation du gaz de schiste, préparent activement la manifestation programmée le 30 août à 14 heures devant les grilles de la préfecture du Gard. [...]

"La population gardoise doit se mobiliser "

Les opposants au gaz de schiste et à toute exploration, voire même extraction, d'hydrocarbures montent ainsi au créneau car ils craignent que ce rapport laisse la porte ouverte à tout forage dans le département. "La population gardoise doit se mobiliser et ce même si ce rapport ne concerne que le Nord du département" indique une membre du collectif Nîmes anti schiste Marie-Pierre Mercier, qui a lancé l'alerte et la mobilisation pour le 30 août. "Ce sera un test de mobiliser en plein été. Il faut le réussir !".

L'article sur le site de Midi Libre

A lire aussi

Alès : rapport d’expertise sur le gaz de schiste, anti : 0 - pétroliers : 1

Midilibre.fr 21/08/2013

Nouvelle lutte qui débute en Cévennes.
Nouvelle lutte qui débute en Cévennes. ( ALEXIS BETHUNE)

Un rapport d’expertise, concernant le permis de recherche des hydrocarbures du bassin d’Alès,  met le feu aux poudres.

Un véritable séisme anime les Cévennes et surtout les collectifs anti gaz de schiste avec un rapport qui met le feu aux poudres. Le rapport d’expertise concernant le permis de recherche des hydrocarbures du bassin d’Alès (Nord du Gard, Sud de l’Ardèche), rédigé par M. Deroin a été remis au préfet et transmis aux élus. Or, ce dernier conseille de pratiquer l’étude sismique. Et donne ainsi le feu vert à la société MouvOil.

La communication officielle dudit rapport

Les collectifs maintiennent leur opposition car ils craignent (à juste titre, la plupart du temps) que l’étude soit la phase première d’une exploration. Les élus et les représentants des collectifs citoyens seront reçus le 30 août en préfecture de Nîmes pour la communication officielle dudit rapport.

Un appel à la population est lancé

Les habitants de Saint-Jean, Rivières, Saint-Denis, Saint-Victor, Rochegude, Tharaux, Barjac, Saint-Privat, Potelières, Allègre, Bessas, Vagnas, Saint-Sauveur, Saint-André et Beaulieu ainsi que tous les autres du Gard et de l’Ardèche sont appelés pour protester devant la préfecture de Nîmes vendredi 30 août à 14 heures.

Site d'alerte pour les intéressés en cas de doute.

 Et aussi
 

Gard. Un rapport propose de commencer l'exploration   




  
Bataille autour du gaz de schiste dans la campagne anglaise
  


Notre dossier

 NPA 34, NPA