L'arnaque "discrète" du gouvernement à la revalorisation des pensions...Ce sera 6 mois en moins ... qui se cumuleront chaque année !


Réforme des retraites : Libé dénonce une "grosse manip"  
Par Sébastien Rochat, Arrêt sur images, le 30/08/2013  


Passée sous silence sous Fillon, la mesure a le droit cette fois-ci à la Une de Libération sous le titre "La  grosse manip". La revalorisation des pensions de retraite en fonction de l'inflation n'interviendra plus le 1er avril, mais le 1er octobre d'après la réforme des retraites détaillée cette semaine par Jean-Marc Ayrault. Ce qui est présenté comme un simple "décalage" par le premier ministre apparaît pour Libération comme une amputation sérieuse du pouvoir d'achat de tous les retraités, même ceux qui touchent une petite pension. Explications.

Extrait : Jusqu'à présent, les pensions de retraite étaient revalorisées en fonction de l'inflation, chaque année, au 1er avril. En décalant de six mois cette revalorisation pour toutes les pensions de retraite du régime général, de substantielles économies vont être réalisées. Interrogé par Libération, Henri Sterdyniak, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), estime que c'est une perte de pouvoir d'achat : "En 2014, par exemple, avec une inflation à 1,2%, les retraités vont donc passer six mois supplémentaires sans bénéficier de la revalorisation qu’ils auraient eue sans la réforme. C’est 0,6% de perte de leur pouvoir d’achat". Libé a également sorti la calculette avec un cas pratique : "Dans le cas d’une inflation de 2%, un retraité avec une pension de 1 200 euros par mois touchera ainsi 144 euros de moins que ce qu’il aurait gagné sans la réforme". Un manque à gagner qui se cumulera chaque année, puisque tous les retraités auront toujours leur augmentation avec six mois de retard... Et plus l'inflation sera élevée, plus les économies réalisées par les caisses de retraites seront élevées.

L'intégralité de l'article est à lire ici 

Devant la révélation de l'arnaque, une (petite volte-face) sur le minimum vieillesse, tant pis pour les autres : Petites retraites : Touraine donne le tournis

A lire aussi

La réforme des retraites pose "un gros problème".


Montpellier : La rentrée sociale sera animée 

Mesures en trompe-l oeil pour les femmes.pdf
Télécharger   


NPA 34, NPA