Sète. Hinterland de Poussan, espoir !


L'hinterland du port de Sète à Poussan a-t-il du plomb dans l'aile ?

Pa.C. Midi Libre 08/09/2013

 Les opposants à l'hinterland dénoncent depuis longtemps le choix de Poussan comme base arrière du port. (ARCHIVES)

La commission d'enquête a émis un avis favorable au Schéma de cohérence territoriale du bassin de Thau. Mais avec quelques réserves, dont une souligne que les terrains de la Condamine, à Poussan, sont inappropriés pour recevoir la base logistique du port de Sète ! [...]

[Les élus vont devoir se pencher sur] les réserves émises par ladite commission, dont celle, de taille, concernant la base logistique du port de Sète. Prévue à Poussan depuis une décision Etat-Région ayant donné lieu à la délimitation d'une ZAD (zone d'aménagement différé), la localisation de cet "hinterland" a suscité de nombreuses réactions, dont celles des associations écologistes et des conchyliculteurs.

Ces derniers dénonçaient en effet l'aberration d'implanter une base logistique sur cette zone agricole si proche de l'étang sans justification aucune. Des pétitions ont d'ailleurs circulé, réunissant plusieurs milliers de signatures. Et les conchyliculteurs eux, désignaient déjà la zone proche de la digue Zifmar, à Frontignan, comme étant plus appropriée.

Eh bien la commission d'enquête publique semble leur avoir donné raison, estimant la zone des Condamines, à Poussan, inappropriée pour ce type de projet (surtout en terme de traitement du pluvial) et celle d'en face la Plaine, utilisable seulement en dernier recours. Bref, si la messe n'est pas encore dite, cet hinterland à Poussan, qui a fait couler tant d'encre ces derniers mois, pourrait bien avoir déjà du plomb dans l'aile...

L'intégralité de l'article est à lire ici

A lire aussi


 

Poussan-Sète. En avant contre l'arrière-port !

Hinterland : un projet "inutile", mené par la Région, détruisant des terres agricoles au profit de la spéculation : quant aux emplois promis, ils relèvent de l'esbroufe de toujours des (néo)frêchistes (cf feu Agrexco) !

















NPA 34, NPA