Municipale de Montpellier. Après la décision du PCF de reconduire son alliance avec le PS...

  
AVOIR LE COURAGE D'UNE VRAIE ALTERNATIVE A GAUCHE !

Communiqué du NPA 34 


Les débats qui agitent le Front de gauche à Montpellier sur la position à adopter vis à vis du Parti Socialiste lors des prochaines élections municipales ne nous laissent pas indifférents. Ainsi Michel Passet, chef de file des élus communistes à la mairie de Montpellier, a récemment déclaré, comme ses camarades de Paris, de Perpignan et d'ailleurs, sa préférence pour une liste commune avec le PS dès le premier tour des élections. Au moins les choses sont-elles claires. Le Parti de Gauche et la Gauche Anticapitaliste ont immédiatement réagi en affirmant qu'il y aurait bien une liste Front de Gauche, indépendante du PS au premier tour. 



Nous leur adressons fraternellement ces quelques questions :
  • comment  peut-on mener une campagne ferme et radicale de premier tour en critiquant la politique d'austérité, de régression sociale, les pratiques xénophobes du gouvernement Hollande-Ayrault ?
  • comment peut-on montrer le lien entre cette politique et ses effets locaux (avec l'étranglement des finances des collectivités, les difficultés des universités, la question de l'emploi....) ?
  • comment peut-on dénoncer la gestion PS de la ville de Montpellier qui fait la part belle au privé ( refus du retour en régie publique de l'eau, délégation au privé de crèche...), qui fait  fi des mobilisations de nombre d'associations  quant au choix de développement urbain en se lançant dans des grands projets inutiles, pharaonesques et de fait anti populaires ( Parc Montcalm, Stade Prévost, Quartier Oz...).
Et comment ensuite au second tour être prêts à se retrouver sur une liste conduite  par ceux-là même qui appliquent ces politiques, désespèrent les classes populaires, les amenant à s'abstenir ou à se tromper de colère en votant pour le Front National.

Oui, il est impérieux d'affirmer qu'une autre voie est possible, c'est celle que le NPA de Montpellier a choisi d'emprunter, celle d'une vraie alternative de gauche qui porte un projet pour vivre autrement à Montpellier, pour une ville de Montpellier sociale, écologique et solidaire. Soyons cohérents, ayons le courage, jusqu'au bout, de notre indépendance politique. Ensemble nous pouvons, nous devons, redonner confiance !

NPA Montpellier, le 21 octobre 2013

Thomas Balenghien, Martine Granier, porte-paroles

Notre communiqué dans L'Hérault du jour de ce 22  octobre


 Une rencontre aura lieu demain mercredi entre des délégations du PG 34 et du NPA 34 pour poursuivre les discussions sur une éventuelle unité pour les élections municipales de Montpellier.

A lire aussi
  

...A propos d'un récent évènement politique de Montpellier...


 Passet simple



NPA 34, NPA