(Très) chers élus de la mairie de Montpellier...


 Contre mauvaise fortune socialo-unitaire, bon coeur (bien accroché), le PCF 34 la jouera-t-il "du Passet faisons table rase"?

[Lire ci-dessous "Du cercle socialiste et de sa capacité à intégrer le carré communiste (ou l'inverse ?)...]




Midi Libre 27 octobre 2013




[…]


L'article complet de Midi libre

Du cercle socialiste et de sa capacité à intégrer le carré communiste (ou l'inverse ?) ...

 A l'heure où les camarades gouvernementaux de Mandroux et de ses coéquipiers socialistes à la mairie s'adonnent à un matraquage social-austéritaire que ne renierait pas le premier Sarkozy déboulant du Fouquet's, voilà des pratiques "voyagères" - passet inaperçues des élus du PCF pourtant intégrés à la majorité - qui pourraient faire jaser du côté du Petit Bard où ACM, l’office montpelliérain gérant les logements sociaux, n'a pas hésité à faire mettre à la rue pour même pas 6 000 misérables euros d'impayés, un couple de retraités. Avec méchante mobilisation de la maréchaussée vallsienne et recours en justice contre les récalcitrants à l'ordre social-rigoureux-gestionnaire/comptable-quoique-de-fait-un-brin-gaspilleur-des-deniers -publics (voir ici).

Mais on l'a bien compris, on peut compter sur le PC de Michel Passet (toujours radicalement Front de Gauche) pour imposer, par la puissante et propulsive unité-pour-une-municipalité-100 %-sociale-en-2014 réalisée avec la joyeuse équipe des socialos voyageurs locaux (voir ici), que le service internationaliste, euh ! pardon, "international" de la mairie et ACM se ... recentrent ... à gauche toute ! Il se confirmera ainsi, comment en douter, que le centre de la quadrature de gauche du cercle de droite est bien l'essence même de la stratégie communiste...

Antoine

A lire aussi





NPA 34, NPA