Expulsions. Valls se surpasse. Guéant battu à plate couture...


 La prime, pour zèle expulseur, pourrait dépasser les 58 000 € annuels pour un directeur de service ou un inspecteur général


 Le centre de rétention de Perpignan. (Photo Philippe Rouah/L’INDEPENDANT)






A lire aussi 

 Francis Mumbudi, le sans-papiers parrainé par Valls… sans succès

 

Ce Congolais de 29 ans, arrivé en France en 2004 et père de deux enfants, ne peut être régularisé. Il y a trois ans, pourtant, Manuel Valls le soutenait très fortement.

 

A lire ici

Leonarda. "Imaginons les discours de Ciotti ou Copé, quand ils seront devenus ministres d’un gouvernement pain au chocolat»

 




NPA 34, NPA