À la Une...

Agglo de Montpellier. René Revol ou l'art du funambule...


Prise de tête au Parti de Gauche : "Saurel, c'est non, mais Saurel, c'est oui" et en conséquence "je suis contre donc je m'abstiens"

28 mars 2014 : Saurel, c'est non!
 (citations extraites, sauf mention contraire, du blog de René Revol)

"L’accord [avec Philippe Saurel aux dernières municipales] était pour le PG impossible, pour trois raisons :1) Il est un proche de Manuel VALLS qui l’a toujours soutenu par derrière, ce dont il n’a cessé de s’en vanter ; 2) Son programme budgétaire est beaucoup plus austéritaire que Moure en promettant à Montpellier une cure d’austérité comme ne cesse de le réclamer son second Max LEVITA adjoint aux finances sortant 3) Il a refusé d’enlever de sa liste la responsable locale de la « manif pour tous » et ancienne responsable jeune de l’UMP. Ce personnage est particulier et le jour où je l’ai croisé j’ai eu un sentiment de malaise quand il me dit « les partis politiques sont finis, quand les gens viennent avec moi ils se dépouillent de leur ancienne appartenance et deviennent des citoyens neufs » et d’ajouter « je suis De Gaulle et tu peux être mon ministre communiste ». Délire mégalomane d’un des héritiers de Frêche mais sans ses moyens…. "

Un mois après : Saurel, c'est oui !

"Mardi 22 avril 2014, sur proposition de Philippe Saurel, Président et Maire de Montpellier, le Conseil d’Agglomération m’a élu Vice-Président avec la mission clairement formulée de mettre en place la régie publique de l’eau. […] Membre du bureau de l’Agglomération je ferai de mon mieux pour honorer la confiance qui m’est faite. Cet engagement se fait en conservant ma liberté politique. Homme libre, élu fidèle au mandat pris devant le peuple, je continuerai à défendre mes convictions et mes engagements."

17 juillet 2014

De l'opposition à la métropole...

"[Je suis en] opposition à l’ensemble de la réforme territoriale telle qu’elle est engagée et dont la métropolisation est un des piliers. Je ne voterai pas cette délibération [du conseil d'agglo sur la métropole]"

... à l'abstention sur le vote en conseil d'agglo

"Même René Revol, qui était absent, s'est contenté d'une abstention. Le maire PG de Grabels, qui avait fait campagne contre la métropole, avait pourtant chargé son adjointe de lire une déclaration - la plus vindicative de la soirée - où il dénonçait "la disparition à terme des communes comme échelon de la démocratie". (L'Hérault du jour : Montpellier sur la voie de la Métropole)
  
... et au vote contre ... de sa colistière !

Claire Jabado, colistière grabelloise de Revol, confirme à l'agglo 1/ que celui-ci, absent, est contre la métropole, 2/ que ce contre s'exprimera par ... une abstention, 3/ qu'elle, Claire Jabado, ..."par respect (sic) pour [ses] collègues élus de Grabels" qui sont contre, votera contre... (L'Hérault du jour et Montpellier journal : René Revol joue les équilibristes sur la métropole (audio) Article accessible aux abonnés)

Fait divers anecdotique : il y a deux jours, René Revol a été vu, assis sur un banc de sa commune, relisant, ému aux larmes, ses déclarations de mars dernier par lesquelles il réaffirmait solennellement que le "non à la métropole" est un des invariants de gauche (citation tirée de Montpellier journal : Philippe Saurel ne tient pas sa promesse du « non à la métropole » article accessible aux abonnés)...  Interrogé par certains de ses administrés inquiets, il s'est abstenu d'expliquer les raisons de tant d'émotion... Au siège du PG 34, le désarroi est à son comble : "le funambulisme de René nous met sur le fil du rasoir" déclare Muriel Ressiguier qui cependant, fidèle parmi les fidèles de son camarade, a demandé à figurer sur la liste des grands électeurs ... de Philippe Saurel pour les prochaines sénatoriales (lire ici). Au Front de Gauche lui-même, c'est morne plaine...

Antoine 

Note :  vu le lien de dépendance politique vis-à-vis de Philippe Saurel qui pèse sur René Revol depuis son acceptation de la vice-présidence de l'agglo et qui l'oblige aux contorsions que nous évoquons ci-dessus, on peut considérer un voeu pieux l'appel d'Ensemble à ce que "le Front de Gauche avec toutes les forces politiques et associatives opposées à la mise en place de la Métropole [prenne] des initiatives permettant d’organiser une mobilisation dans tous les villages et villes de l’Agglo" (lire ici). Plus que jamais, depuis les municipales, le Front de Gauche ne parle plus d'une seule voix et si, comme nous le proposons inlassablement, il faut en finir avec les brouillages politiques qui caractérisent historiquement la gauche locale, Front de Gauche compris, l'évidence s'impose qu'une campagne contre la métropole, dont nous sommes preneurs, ne peut se voir instrumentalisée par le jeu d'équilibriste d'un René Revol. Il y a là, osons le mot, un préalable à mettre au clair.

Une précision : après l'élection municipale, le NPA Pic-Saint-Loup a fait parvenir à René Revol le message ci-dessous. A ce jour sans effet !

Bonjour,

Dans la dernière édition du blog de René Revol, nous avons pu lire à propos des élections municipales à Grabels:

"Quant à ma situation, elle n'est pas comparable. D'abord j'ai été élu maire de Grabels avec 56,5% des voix avec une belle liste citoyenne. Le seul parti qui m'ait soutenu est le PG. J'attends encore les messages des autres (ah si j'oublie le soutien explicite du NPA et du POI). Quant au PS, il s'est exprimé pour dire qu'il ne choisissait pas entre ma liste et les listes de droite !"

Pourtant, ni le NPA34, ni le comité NPA Pic St Loup, ni aucun porte-parole du NPA n'ont ni oralement, ni par écrit déclaré leur soutien à la liste "Grabels, une œuvre commune". Il est donc incorrect d'écrire : " j'oublie le soutien explicite du NPA". C'est pourquoi nous souhaitons que cette affirmation erronée soit corrigée dans la prochaine édition du blog de René Revol.

Salutations fraternelles et anticapitalistes.

Le comité NPA Pic Saint Loup

A lire aussi

La variance des invariants revoliens est-elle soluble dans le mélenchonisme ?

« On ne doit pas faire d’alliance avec des gens qu’on combat. Et aussi longtemps qu’on fera ça, les gens, qui se disent qu’ils en ont ras-le-bol, se diront qu’on est comme les autres. » (JL Mélenchon, cliquer ici) On transmet à Revol ?

Cliquer ici
NPA 34, NPA

Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA