dimanche 19 octobre 2014

Le PS, dans l'entre-soi des élites libérales ...


Dans l'Etat espagnol, les gens de Podemos appellent cela "la caste" avec plein de journalistes au milieu ...


Il y a des petites scènes de la vie mondaine et parisienne qui en disent beaucoup plus long qu’une grande enquête sur l’état de la vie publique française. Ou sur l’état de la gauche. Ou encore sur l’état de la presse. L’anniversaire samedi dernier de la communicante Anne Hommel, que ma consoeur Ariane Chemin a méticuleusement relaté en début de semaine dans les colonnes du Monde, en est une formidable illustration. Si j’y reviens, c’est parce que j’ai découvert quelques détails complémentaires, qui donnent encore un peu plus de relief à cette joyeuse assemblée. Et à ce qu’elle révèle.

Ainsi donc, Anne Hommel célébrait à Paris samedi 11 octobre son 47ème anniversaire, en présence de tous ses amis. Evénement microscopique, sauf que l’intéressée a été, depuis des années, la communicante de nombreux hiérarques du Parti socialiste, tous de la même sensibilité sinon du même clan. Assistante de Jean-Christophe Cambadélis du temps où il était encore militant trotskiste à l’OCI, elle l’a suivi au Parti socialiste. Avec l’agence Euro-RSCG (rebaptisée Havas) pour port d’attache, elle a, par la suite, géré la communication de crise de Dominique Strauss-Kahn, quand il a été emporté dans la tourmente glauque de l’affaire du Sofitel de New-York. Et c’est encore elle qui a prodigué ses précieux conseils en communication à Jérôme Cahuzac, après que Mediapart eut révélé que l’ancien ministre du budget disposait d’un compte secret en Suisse. En bref, la communicante est de très longue date celle qui défend, bec et ongles, toutes les figures connues du clan Strauss-Kahn. Avec vigueur et sans trop de scrupule, puisque c’est à elle que l’on doit ce cri du cœur, lâché au plus fort du scandale Cahuzac : « La vérité, ce n’est pas mon sujet ! » Cliquer ici

 Entre deux agapes, le train-train au service au capital...


A lire aussi





Nos dossiers Capitalisme, Gouvernement, PS

 La connivence au FMI : droite-gauche, droite-g... contre les peuples !

 NPA 34, NPA