25 novembre, 8 mars aussi... des dates pour que la lutte contre les violences faites au femmes...


 ...soit une mobilisation radicalement sans relâche !


 Harcèlement sexuel et moral, insultes, agressions sexuelles, viols, violences physiques… les violences faites aux femmes sont multiformes, se cumulent et s’expriment partout : à la maison, au travail, dans la rue. Elles touchent tous les milieux sociaux. Et elles tuent : en 2013, 129 femmes sont décédées des violences de leur compagnon ou de leur ex.

Les violences faites aux femmes sont l’expression de la domination physique, symbolique et économique que subissent les femmes. 

Un système patriarcal et capitaliste à combattre

Dans cette société, patriarcat et capitalisme se conjuguent : la précarité, le chômage, le sous-emploi, la prise en charge des besoins sociaux à titre gratuit (les fameuses « tâches domestiques »), les publicités avilissantes, les victimes des systèmes prostitueurs... ont un visage féminin.

Les politiques d’austérité font payer particulièrement cher aux femmes la crise du capitalisme : flexibilité grandissante du travail, destruction des services publics, attaques contre les retraites, contre le droit à la santé, baisse des subventions aux associations, etc. Tout ceci contribue à retirer toujours plus aux femmes les moyens de s’extraire des violences, les rendant plus dépendantes des liens familiaux alors que c’est au sein de la famille que la majorité des violences ont lieu. Cliquer ici