Réchauffement climatique." Ne pas se raconter d'histoire et faire preuve de lucidité"


 Aucune des deux puissances ne souhaite s'engager à la hauteur des enjeux, surtout pas de manière unilatérale

.....................................................

Cliquer ici

..............................................

 

Un accord inédit. Voire même « historique » pour certains, reprenant là les mots de Barack Obama sans les mettre en perspective. Ce mercredi 12 novembre, médias et commentateurs saluent de manière quasiment unanime l'annonce conjointe Etats-Unis - Chine. Qu’en est-il réellement? 

Les faits. 

Barack Obama et Xi Jinping ont annoncé ce mercredi à Pékin leurs objectifs en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Les Etats-Unis annoncent une réduction de 26 à 28 % de leurs émissions d'ici 2025 par rapport à 2005. Quant à la Chine, elle envisage d’atteindre un pic des siennes autour de 2030, si possible avant est-il précisé. 

Ces annonces sont-elles inédites ? 

Au sommet de Ban Ki-moon sur le climat le 23 septembre dernier à New-York (ici un Mémo des résultats), Zhang Gaoli, premier vice-premier ministre de Chine, avait déjà annoncé que la Chine voulait au plus tôt atteindre un pic d’émissions pour ensuite les réduire. Par ailleurs, la Chine avait déjà annoncé vouloir réduire l'intensité carbone (émissions de GES par unité de PIB) de son économie de 40% à 45% d'ici à 2020 par rapport à 2005. Seule l'annonce de la date butoir de 2030, assez éloignée, est donc nouvelle. De leur côté, les Etats-Unis et Barack Obama s'étaient jusqu’ici limités à des objectifs pour 2020, à savoir une réduction des émissions de 17% par rapport à 2005. L'annonce d'un objectif pour 2025 est donc inédit. Cliquer ici


A lire aussi





NPA 34, NPA