Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

vendredi 2 janvier 2015

Le billet du vendredi [33]

VOEUX SINCÈRES


Bon... Ben... voila...
C'est pas facile.
Enfin, je veux dire, c'est pas facile en ce moment. Je sais pas ce que vous en pensez. Moi, je trouve que c'est pas facile.
C'est vrai, quoi, on a l'impression que rien ne marche.
Bon, d'accord. Le président, le gouvernement, on savait. Mais c'est pas pareil quand on le voit pour de vrai. À ce point-là, vraiment, ça dépasse l'imagination. Vous trouvez pas ?
Les autres, c'était clair : ils étaient là pour ça. Pour nous en faire baver. Bien contents, qu'on était, de s'en être débarrassés. Allez, hop ! À la niche... Ça nous fera des vacances.
Tu parles !
C'est comme s'ils étaient pas partis. Ils peuvent râler maintenant : "... à quoi ça sert de nous avoir virés, si c'est pour faire pareil ? Nous, on savait mieux faire...". On va pas les plaindre, hein ? Qu'ils se débrouillent entre eux.
Et l'autre ! Celui qui voulait nous emmener prendre La Bastille. Dans les urnes. Le voila, grand justicier, qui prend la défense d'un trader à la manque. C'est tout ce qu'il a trouvé comme symbole de l'injustice de ce monde pourri. Tout ça en attendant l'avènement d'une 6éme république censée nous emmener vers un avenir radieux.
Non, mais des fois, je vous jure !
Je sais... Quand on présente ses vœux, il faut pas s'énerver.
Je reste calme.
Mais quand même...
Bon.
Et je ne vous parle pas des élus prêts à toutes les combinaisons et alliances douteuses pour pas perdre leur place. En ces temps de chômage galopant...
Ça pourrait m'énerver.
N'empêche que tout ça, ça dessine un boulevard à la dynastie des fachos de père en petite-fille. Ils en rêvent, de nous imposer leur ordre moral et sécuritaire, leur xénophobie haineuse et leur étroitesse d'esprit. Tout ça parce qu'à force de nous décevoir, à force de nous dégoûter, à force de reprendre leurs discours débiles  et de les valider, on leur laisse la place, tout simplement, à ces nuls.
... NON !!! JE NE M'ÉNERVE PAS !!!
Alors, il nous reste quoi, à nous ?
Ne cherchez pas : il nous reste NOUS.
À NOUS de trouver le chemin d'une riposte politique à la hauteur des trahisons.
À NOUS de construire une riposte sociale efficace.
Si quelqu'un peut nous faire sortir de la spirale infernale qui nous détruit, c'est NOUS.
D'accord... mais comment faire ?
C'est là que ça se complique :
IL N'Y A PAS DE FORMULE PRÊTE À L'EMPLOI, PAS DE REMÈDE MIRACLE...
Ah ! Je vous l'avais bien dit : 
c'est pas facile !
Mais on ne part pas de rien : les luttes dans les boîtes, les réquisitions de logement, les ZAD, les luttes féministes, Podemos, Syriza...
Il va falloir s'y mettre, réfléchir, agir...
c'est vraiment pas facile !
Mais on n'a pas le choix ! Alors, allons-y :

QUE 2015 SOIT UNE ANNÉE DE LUTTES CONVERGENTES,
D'ÉMERGENCE D'UNE ALTERNATIVE POLITIQUE,
DE DÉFAITES POUR LES CAPITALISTES
ET LEURS SERVITEURS !
NPA 34   Claude
Et pour quelques billets de plus...