Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

vendredi 23 janvier 2015

Montpellier. La Poste éreinte les facteurs, les lettres prennent du retard, les usagers sont en colère...


 On ne lâche pas... (cliquer ici)
La direction casse un service public toujours plus malmené ... Usager ne te trompe pas de cible !

« Sur 190 tournées, La Poste en a supprimé 46, dont 28 sur le nord, et 18 sur le sud »


Depuis 8 mois, La Poste a supprimé 46 tournées sur 190 à Montpellier. En dépit de leurs efforts, les facteurs sont débordés. Et insultés par les usagers. 

« A bout », cible d’incivilités grandissantes de la part d’usagers excédés de ne pas recevoir leur courrier régulièrement, une vingtaine de facteurs de Montpellier sont venus, mardi 20 janvier, au café Le Dôme témoigner de leur quotidien aux côtés de l’intersyndicale (1). « Il y a danger pour les facteurs, mais aussi pour les agents aux guichets, aux prises avec des usagers au comportement dur, voire violent. On veut dire aux gens que la dégradation majeure survenue dans la distribution des plis depuis quelques mois sur Montpellier n’est pas le fruit de la volonté des postiers. Elle est due au changement dans l’organisation du travail », pointe Emeric Bazalgette (CGT). 

De fait, le plan de réorganisation de la distribution du courrier mis en place par La Poste - « en dépit de l’opposition des syndicats, du CHSCT et de l’inspection du travail » - n’a pas fait dans la dentelle. Après avoir, à partir de juin dernier, fusionné les bureaux de distribution de Rondelet et Montpellier Sud, et fait de même à partir d’août pour le nord de la ville (fusion de Montpellier Malbosc avec Montpellier facultés), elle a élagué les tournées à grands coups de machette.  Cliquer ici

A lire aussi


Et aussi

Cliquer ici

Ne pas oublier... 

En 1988, sous le ministre des PPT (Paul Quiles), la mission Prévot est engagée : il s'agit là de mettre en place une « réforme des PTT », adoptée le 1er janvier 1991. Cette réforme permet à La Poste de se séparer totalement de France Telecom, pour des raisons... économiques. Cette première réforme peut être considérée comme la toute première prémice de la privatisation... Cliquer ici 
Précision : Paul Quilès était le ministre, socialiste évidemment, dans le gouvernement Rocard... 1988 c'est le retour de la "gauche" au gouvernement après la parenthèse chiraquienne, le tout sous la présidence de Mitterrand : sitôt en place, ce gouvernement s'attaque à la Poste... Ce que Chirac aurait pu faire... Ah! l'alternance gauche-droite... Chirac-Rocard, Fillon-Ayrault/Valls. Ou encore, à l'échelon au-dessus, Sarkozy-Hollande...

Nos dossiers


NPA 34, NPA