mardi 17 février 2015

La récidive à Sivens. Le gouvernement repart à l'offensive contre les opposants ...


 D'abord, préparée par les provocations violentes des partisans du barrage, une "guerre de basse intensité" par des expulsions partielles avant la guerre ouverte d'une expulsion générale !

16 02 15


10 02 15


Pas d'évacuation globale sur le site de Sivens, du moins pour l'instant. Le tribunal de grande instance d'Albi a opté, mardi 10 février,  pour un jugement en demi-teinte, en ordonnant l'expulsion sur seulement certaines parcelles d'une partie des « zadistes » qui occupent depuis octobre 2013 le site du projet contesté de retenue d'eau, dans le Tarn. […]

Le conflit entre zadistes et partisans du barrage a récemment atteint un stade « dangereux », selon les deux camps, en particulier lors des blocages de la ZAD que les riverains mettent en place régulièrement en signe de protestation de l'occupation de Sivens. Occupants comme riverains se plaignent d'agressions physiques et verbales. Cliquer ici

Le conflit entre partisans et opposants au projet de barrage dans le Tarn vire à l'affrontement. Les deux camps évoquent une situation de danger. Cliquer ici

 Le rapport, rejeté par les opposants au projet, remis à Ségolène Royal : Expertise du projet de barrage de Sivens en octobre 2014

[…] Le changement climatique conduit le Tarn à une fragilité hydrique accrue. Au lieu d'être niée et contournée par une inflation d'infrastructures et une course en avant industrielle, cette réalité doit être assumée et abordée franchement. Les variétés végétales utilisées par les agriculteurs (par obligation légale et par pression commerciale) sont standardisées et, inévitablement, inadaptées à des situations de faiblesse hydrique. La solution ne peut pas être d'obliger le monde réel à s'adapter à ces variétés chimériques !

La seule solution agronomique sérieuse, déjà mise en œuvre par certains agriculteurs biologiques dans le Sud-Ouest, consiste au contraire à utiliser des variétés adaptées au milieu et capables d'évoluer en même temps que lui.
[…] Le barrage en construction dans la vallée du Testet est non seulement douteux sur le plan politique et économique, et destructeur sur un plan environnemental, mais il est surtout injustifié et archaïque sur le plan agronomique. Il obéit à des réflexes d'un autre temps, où certains ingénieurs croyaient dompter la nature et lui imposer des concepts intellectuels. Il n'a aucune viabilité ni aucune cohérence dans le contexte du changement climatique. Et si nous entrions enfin dans le XXIsiècle ? Cliquer ici

Et aussi

Les opposants à la construction d'un Center Parcs dans une forêt de l'Isère ont organisé une journée de mobilisation samedi 7 février.
Ce fut un rassemblement «Open Barrikad». Les participants ont gagné la forêt à pied, après l'interdiction de circuler décrétée par le préfet de l'Isère.


projet de Center Parcs


Et encore 

Tout près de Montpellier : la ceinture verte attaquée...

... du nord

 ... au sud !


NPA 34, NPA