SANOFI : l'art du mépris

Deux exemples pour illustrer le mépris souverain des dirigeants de Sanofi pour leurs salarié-es :                                                             npa34
Bienvenue au nouveau patron de Sanofi :
4 millions d'euros ! 

C'est la somme allouée  à Olivier Baudricourt, nouveau directeur général de Sanofi. En plus des 3 à 4 millions de salaire annuel et 220 000 € de stock-options.
En voila, du mépris ! De la part d'actionnaires qui viennent de supprimer 5000 emplois après avoir bloqué les salaires !
Le patronat ne s'y est pas trompé, qui apporte son soutien total à cette écœurante  magouille :
Laurence Parisot
"On devrait plutôt leur dire bravo"
Quant au gouvernement, par la voix de son porte-parole, il a brillé par la violence de sa réaction :
Stéphane Le Foll :
 "C'est incompréhensible."
Salarié-es !
Faites rentrer de l'argent frais dans nos caisses !

https://www.youtube.com/watch?v=Ls9_fRluxlM
Cliquez sur cette image et vous ne serez pas déçus ! Dans cette vidéo interne  s'étale tout le mépris infantilisant de ces messieurs-dames pour leurs employés, quand il s'agit de leur expliquer la bonne manière d'enrichir encore plus les actionnaires.
Édifiant !
SOUTIEN TOTAL AUX SALARIÉS EN LUTTE DE SANOFI !
POUR UNE RÉGIE PUBLIQUE DU MÉDICAMENT
sous le contrôle des usagers et des salariés