Montpellier Nord. Oxygène contre Oxylane, nouveau rassemblement...


Un pique-nique pour faire la nique à Décathlon ! Il y aura  des débats, des animations, etc. Objectif : faire monter la mobilisation pour obtenir l'annulation du projet !

 






Rendez-vous à l’entrée du campus de Bissy (RD127e3 – Parking possible au campus)

Samedi 28 mars 2015, nous invitons toutes les personnes opposées au projet Oxylane à venir participer à cet événement revendicatif, que nous voulons convivial, familial et festif. Venez nombreux – avec votre pique-nique – afin de montrer le refus de ce projet désastreux, et la volonté d’agir pour le maintien de la vocation agricole de cette zone fertile et proche de la ville.

Le rendez-vous est fixé au campus de Bissy, montée du Morastel  à Saint-Clément-de-Rivière (possibilités de parking), à partir de 11h30. Le pique-nique lui-même se déroulera non loin de là, en un lieu qui sera précisé, à environ 5 minutes de marche du parking.

Ce pique-nique sera aussi l’occasion d’échanger autour de ce projet, sur nos actions et perspectives, notamment autour de tables rondes sur le thème « maintien des terres agricoles et contre-projets d’agriculture paysanne », à laquelle nous avons invité représentants de mouvements  paysans, agriculteurs, etc. et sur le lien avec d’autres luttes (contre le projet Oxylane de Saint-Jean-de-Braye près d’Orléans, etc.).

Sont aussi prévues des animations musicales (« chorale », fanfare), une buvette …

Le collectif Oxygène compte sur vous pour défendre ce lieu! Non, nous ne voulons pas d’un grand centre commercial de plus! Oui, nous voulons le maintien d’une activité agricole sur ces terres, dont c’est la vocation! Cliquer ici

[...] La CCGPSL [Communauté de Communes du Grand Pic-Saint-Loup] est la première des collectivités [partie prenantes] du projet à maints égards.

Elle dispose de la compétence (obligatoire) en matière de développement économique.

En outre, elle a entamé en 2006 l’élaboration d’un SCoT
[Schéma de Cohérence Territoriale] dont l’objectif premier  est,  dans  le  document  final,  formalisé  ainsi,  tel  un  credo:


« Ce premier objectif affiche clairement une volonté d’excellence environnementale et paysagère et de préservation de l’identité rurale du  territoire. »


Elle  a  dans  ce  cadre,  entre  autres  volets  réglementaires  du  SCoT,    conçu  le Document d’ Aménagement Commercial [DAC]   traitant  des  implantations  sur son  territoire  de  surfaces  commerciales  de  +  de  1000  m2.

Ce DAC rédigé en avril 2012 a été  arrêté en juillet 2012. Ces dates méritent d’être  rapprochées  de  l’historique  que  le  Commissaire  Enquêteur  a  retracé de  la  relation  entre  Décathlon,  les  propriétaires  du  foncier  et  les  élus.

Concernant  le  secteur  Sud  du  territoire  où  se  situe  le  problème,  le  DAC,  en terme de développement, affirme et conforte le choix des polarités commerciales existantes de Trifontaine
[Saint-Clément-de-Rivière] et de « St Gély Intermarché » comme seules zones susceptibles d’accueillir de nouvelles surfaces commerciales. Ces  zones  sont  désignées  dans  le  SCoT  comme  ZACOM [Zones d'Aménagement Commercial].

Concernant l’aménagement commercial et le développement économique, d’une  façon  générale,  le  DAC  et  le  DOG [Documents d'Orientations Générales] stipulent  et    prescrivent  :

Les documents d’urbanisme locaux devront prioriser l’optimisation des zones d’activités économiques existantes à l’ouverture de nouvelles zones. Cliquer ici

 Pour s'y retrouver dans les sigles et autres notions d'urbanisme commercial consulter : Grenelle 2 : modifications du code de l'urbanisme et Volet Urbanisme - Réseau des acteurs de l'habitat

 Le site d'Oxygène

Message de soutien de Nature & Progrès au Collectif Oxygène


Nature & Progrès Hérault soutient l'action du Collectif Oxygène en vue de l'abandon du projet d'implantation du complexe commercial Oxylane prévu sur des terres actuellement agricoles situées sur la commune de St Clément-de-Rivière. Nature & Progrès Hérault demande que la vocation agricole de ces terres puisse être préservée et qu'y soit favorisée une agriculture participant à une alimentation de qualité et de proximité à destination des habitants de la région. Nous rappelons l'énorme déficit en cultures vivrières, en particulier produites selon les principes d'une agro-écologie paysanne, qui caractérise nos territoires.

Or, les terres agricoles des Fontanelles constitueraient une magnifique vitrine pour une nouvelle approche d'aménagement de l'espace péri-urbain réservant la place que mérite une production alimentaire correspondant aux besoins des populations. Nous devons penser l’aménagement de nos territoires à partir de ses besoins alimentaires fondamentaux provenant d’une agriculture de proximité, grande créatrice d’emplois locaux et durables, et encourager les vocations agricoles et non faire table rase des bonnes terres agricoles en les urbanisant pour accueillir des groupes d’investisseurs qui ne laissent souvent derrière eux que des friches industrielles ou commerciales et dont les emplois proposés sont précaires ou délocalisés.

Nature & Progrès Hérault est prête à contribuer à la réflexion avec les associations et collectivités locales concernées pour qu'un projet agricole, alternatif à un centre commercial soit envisagé.

Le 8 février 2015

Le Conseil d'administration du Groupe Nature & Progrès Hérault

A lire aussi



 NPA 34, NPA