Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

vendredi 17 avril 2015

Manifester est un droit. Pas sous Hollande et Valls !


 Liberté pour Gaëtan et ses camarades emprisonnés !

16 avril

Tract diffusé par NPA jeunes 34 sur la fac Paul Valéry de Montpellier



Cliquer ici



11 avril
 


 Après l'interdiction pure et simple des manifestations anti barrage de Sivens du 8 et du 22 novembre et l'interdiction du centre-ville aux manifestations des 7 et 21 mars. Après l'inflation de force de l'ordre lors de la manifestation contre le racisme du 21 mars où les policiers étaient au moins aussi nombreux que les manifestants. Après l'interdiction par le maire de Toulouse de la réunion publique pour le boycott des produits en provenance de l'État d'Israël. Après les 54 condamnations, dont celle de Gaëtan Demay à deux mois de prison ferme, prononcées depuis le 1er novembre 2014 par la justice toulousaine à l'encontre de manifestants opposés au barrage de Sivens, le NPA (Nouveau parti anticapitaliste) a choisi de réagir.

 Cette riposte pour «la défense du droit élémentaire à manifester» prend, sur Facebook, la forme d'une campagne de selfies qui vient de rassembler 1 500 likes depuis son lancement lundi 6 avril. Des tables installées dans les facs toulousaines invitent les étudiants à signer des pétitions. Ce jeudi, le NPA profitera enfin de la manifestation syndicale contre l'austérité pour dénoncer dans la rue l'ostracisme dont il juge être victime de la part du Capitole et de la préfecture de région. À ces actions s'ajoute l'organisation d'une riposte plus large via l'organisation le 14 avril d'une conférence de presse commune au NPA à la Ligue des droits de l'homme et à toutes les organisations qui dénoncent «la remise en cause du droit de manifester à Toulouse». B. dv. Sur le site de La Dépêche


Nous défendrons notre droit à la révolte

Ni Gaëtan, ni aucun-e autre condamné-e pour avoir manifesté ne doit aller en prison !
Ce mercredi 1er avril, le verdict du procès en appel de notre camarade Gaëtan, militant de la jeunesse du Nouveau Parti Anticapitaliste, est tombé. 6 mois de prison dont 2 fermes, et 1100 euros d'amende. C'est le prix que le justice de classe veut lui faire payer pour avoir pris part à une manifestation interdite le 8 novembre dernier à Toulouse, après l'assassinat de Rémi Fraisse par les forces répressives sur le site du barrage inutile et destructeur de Sivens. Cliquer ici


La solidarité...













 




A lire aussi




NPA 34, NPA