lundi 8 juin 2015

Montpellier. Journée de Jérusalem et campagne pour interdire l'expression de BDS 34...

 ... Cuisant échec des marionnettes de Netanyahu : BDS 34 a défilé hier dans les rues de Montpellier  et ce dimanche à Grammont contre l'Etat colonialiste, raciste, d'Israël !

Les pro-Palestiniens ont manifesté dans le calme à Grammont. 

Dimanche après-midi, dans le cadre de la 38e Journée de Jérusalem, organisée par le Centre culturel et communautaire juif de Montpellier au par c de Grammont, une soixantaine de militants BDS (Boycott désinvestissement sanctions) ont manifesté dans le calme pour dénoncer la politique menée par le gouvernement israélien à l'encontre du peuple palestinien. Cliquer ici




Hier à Montpellier


Saadia pour BDS 34










José Luis de BDS 34 --->


Pierre Stambul, de la direction nationale de l'UJFP (Union Juive Française pour la Paix), avait fait le déplacement


Le NPA a réitéré son soutien total à BDS 34


 

Reportage photo "Hier à Montpellier" : Antoine pour le NPA 34



Communiqué lu à ce rassemblement par Gérard au nom du NPA 34

Journée de Jérusalem – Journée coloniale

 La capitale de l'état d’Israël ce n'est pas Jérusalem, mais Tel-Aviv, les désirs du centre communautaire culturel juif de Montpellier CCCJM, ne sont pas et ne doivent pas être les réalités de Montpellier. L’annexion militaire de Jérusalem Est en 1967, Ce que les sionistes appellent « réunification » est bien au yeux des victimes palestiniennes et de la communauté internationale un acte colonial, Jérusalem Est faisant partie intégrante des territoires  Palestiniens.

Nous déplorons et condamnons l'utilisation de l'espace public,  l'utilisation de l'argent public, la participation des élu-e-s et institutions locales, pour célébrer ce qui n'est qu'une journée du colonialisme. Car un état qui implante sans relâche et par la force des colonies chez  ses voisins est un état colonial. En témoigne aussi la situation qui est faite aux palestiniens de l'état d'Israel relégués au statut de « citoyens » de seconde zone.

 Honte aux élu-e-s  locaux qui soutiennent cette journée.

Les bombardements de Gaza l'été dernier et la ré-élection de Netanyahu marquent toujours d'avantage l'expression d'un sionisme débridé et d'une droitisation de la société israélienne. Pour preuve l''attribution du ministère de la Justice et de la présidence de la Commission des lois de la Knesset (parlement israélien) au parti fasciste de Naftali Bennett, "Le Foyer Juif". C'est cette nouvelle ministre Ayelet Shaked qui députée en juillet 2014  pendant que l'armée israélienne se livrait à un massacre aveugle de civils à Gaza, avait lancé via Facebook un vibrant appel à l'extermination « de toutes les mères palestiniennes, et à vrai dire de la totalité de la population, vieillards et enfants compris s ». Un véritable appel à génocide.

Nous militant-te-s NPA34 refusons qu'un tel soutien soit fait en notre nom .

Nous réaffirmons notre solidarité avec le peuple palestinien opprimé. Nous n'oublions pas les 5000 prisonniers détenus pour avoir résister à des occupations illégales, comme nous n'oublions pas non plus le camarade Georges Abdallah combattant communiste révolutionnaire et militant de la cause palestinienne détenu depuis 30 ans en France, libérable depuis 1999 et maintenu incarcéré sous la pression de la tutelle étasunienne et du lobby sioniste.

Plus que jamais nous devons soutenir et faire connaître autour de nous la campagne BDS, nous renouvelons ici et maintenant notre soutien et notre solidarité au comité BDS 34.


Non à la journée de Jérusalem – Justice pour la Palestine

......................

Attention...

Saadia et Hussein, de BDS 34, sont convoqués au tribunal les 25-26 juin. L'instruction de la plainte irresponsable de la LDH (lire ici) suit son cours. Ne relâchons pas notre soutien aux camarades poursuivis et à BDS 34 que l'on cible à travers eux !

Hollande complice confirmé d'Israël...

Cliquer ici

Jérusalem, même aux Etats-Unis "ça ne passe pas" !

Pour la Cour suprême, un Américain né à Jérusalem ne naît pas en Israël
La plus haute autorité judiciaire des Etats-Unis a estimé que les mentions sur les passeports devaient refléter la politique étrangère américaine, pour laquelle le statut de Jérusalem n'est pas tranché.



 




Cliquer ici

A lire aussi

 Silence radio de la Licra sur le racisme que subissent les Falashas en Israël...

 On le sait, il n’est pas facile d’être Palestinien dans un « État juif ». Mais la récente révolte des juifs d’origine éthiopienne rappelle qu’il ne suffit pas d’appartenir à cette religion pour ne pas être discriminé. Et que, même juif, il vaut mieux être Blanc que Noir dans une société divisée socialement et ethniquement et où le racisme institutionnel est légitimé par les principaux ministres du nouveau gouvernement de Benyamin Nétanyahou. Cliquer ici


Et aussi



Cliquer ici

NPA 34, NPA