mercredi 24 juin 2015

Tribunal de Montpellier. Rassemblons-nous ce jeudi autour de Saadia et Husein de BDS 34...


 Dans quelle galère la LDH embarque les droits de l'homme !

 Communiqué du NPA 34  

Solidaires du peuple palestinien, Solidaires de Saadia et Husein et de BDS France 34.

Le NPA 34 renouvelle son soutien à Saadia et Husein, porte-parole  du comité BDS 34, convoqués au Tribunal correctionnel de Montpellier ce jeudi 25 juin, suite à une plainte déposée par La LDH.

Leur tort : pendant l’été 2014 en plein bombardement  de Gaza par Israël avoir partagé sur leur page Facebook  deux images  dont ils  ignoraient qu’elles renvoyaient à un texte antisémite. Aussitôt avertis de cette erreur par la LDH locale, ils les supprimaient immédiatement.


 Si ces camarades ont pu peut-être manquer de vigilance  dans un contexte  si particulier, rien ne saurait justifier  les graves accusations portées contre eux  à savoir « contestation de crimes contre l’humanité, provocation publique à la commission de crimes et délits, à la discrimination ou à la haine raciale. »  Ils se sont exprimés à plusieurs reprises pour dénoncer ce texte odieux antisémite à mille lieux du combat qu’ils mènent. 

Au moment
- où  on assiste à une offensive sans précédent contre la campagne BDS  et ses militants : Interdiction
d’un meeting à Toulouse, raid contre Pierre Stambul coprésident de l’UJFP, action de la Licra à Montpellier pour interdire l’expression du comité BDS sur la place de la Comédie,
-où toute critique de la politique colonialiste d’Israël est assimilé à de l’antisémitisme

 Nous ne pouvons que regretter cette action de la LDH qui de fait participe à affaiblir  la campagne

BDS et le soutien à la cause palestinienne et se trompe de combat.

Non, Saadia et Husein ne sont pas antisémites, cette plainte de la LDH est inacceptable.


A mon avis : "Eh, la Ligue des Droits de l'Homme : et le droit de Saadia et d'Husein à être entendus, écoutés, respectés ?"

Il y a, dans la démarche, tout en acharnement, de la LDH contre BDS 34, quelque chose que l'on qualifierait de surréaliste si l'on ne craignait d'insulter la mémoire et l'oeuvre d'André Breton et de ses camarades ainsi que leur oeuvre si portée à viser juste. On choisira donc de dire que l'attitude de cette organisation, dans cette affaire, est mi-sidérante, mi-ubuesque et surtout qu'elle constitue une faute politique majeure. A lire ici

 A lire aussi

Cliquer ici


Et aussi

 La LDH 34 et la LDH nationale provoquent la stupéfaction parmi les amis de la Palestine. Qui sème le vent des amalgames odieux, récolte la tempête de la réprobation ou de l'indignation !

Les membres de la Maison de la Paix – Amis de l’Arche de Montpellier, réunis le 22 juin 2015, ne peuvent rester indifférents aux accusations de la LDH 34 à l’encontre de leurs amis de lutte pour la justice, la paix et la préservation des droits humains, notamment des Palestiniens.
Aussi nous regrettons vivement que la Ligue des Droits de l’Homme montpelliéraine porte des accusations sans rapport avec les faits et refuse de prendre en compte les explications fournies par les deux militants du Comité BDS34. Cliquer ici


Nous sommes atterrés par l’annonce du procès incompréhensible que la LDH intente contre 2 porte-paroles du comité BDS 34 Montpellier, un comité dynamique constitué essentiellement de jeunes des quartiers populaires, poursuivis pour avoir relayé l’été dernier une photo dénonçant les collectes de fond pour Israël mais sans réaliser qu’une légende à contenu antisémite était liée à cette photo et se déroulait quand on cliquait sur celle-ci. Cliquer ici

« Les conservateurs blancs ne sont pas non plus des amis du Nègre, mais au moins ils ne cherchent pas à le cacher. Ils sont comme des loups ; ils montrent leurs dents dans un rictus qui maintient le Nègre toujours au courant de là où il en est avec eux. Mais les libéraux blancs sont des renards, qui montrent également leurs dents au Nègre, mais prétendent lui sourire. »
Malcolm X, 4 décembre 1963.


Créée en 1898 pour « défendre un innocent, le capitaine Dreyfus » la Ligue des droits de l’Homme (LDH) se dit – à en croire son site internet – de « tous les combats pour la justice, les libertés, les droits civiques et politiques, les droits économiques, sociaux et culturels, contre le racisme et l’antisémitisme depuis plus de 110 ans. »

De tous les combats…
Contre le racisme et l’antisémitisme.

De tous les combats, oui…
Même ceux d’arrière-garde.


La Ligue mène en effet depuis des semaines – à travers son antenne de Montpellier (LDH34) – une cabale contre deux membres du collectif BDS de la ville, Saadia et Husein, dont le tort serait d’avoir partagé sur les réseaux sociaux une photo lors des bombardements de l’été 2014, sans faire attention aux commentaires antisémites qui apparaissent au bas de ladite photo lorsqu’on clique dessus. Cliquer ici

Cliquer ici

La position d'Ensemble 34

 Cliquer ici

Montpellier pointe avancée d'une vaste campagne de diffamation contre BDS? Qu'en pense la LDH ?


INTERNATIONAL - Il ne se passe pas de jours sans que nous soyons confrontés - grâce à la complaisance d’une certaine presse - écrite ou en ligne - à des rumeurs les plus fantaisistes, à des articles tout autant fantaisistes à propos des progrès fulgurants enregistrés par la campagne BDS France ces derniers temps. […] La campagne BDS est entre les mains de toutes et de tous, comprise par tout le monde comme une arme non violente, déterminée, irrésistible. Nul ne peut la prétendre raciste et/ou antisémite.
Il n’en est rien !
Les calomnies et les falsifications des agents israéliens en France ne peuvent plus masquer la nature des crimes commis en Palestine occupée, à Gaza principalement. […]
La campagne BDS est tout cela :
Le refus unanime qu’Israël soit le seul pays au monde autorisé à violer impunément le droit international, le droit humanitaire international, les droits légitimes et inaliénables du peuple palestinien.
La condamnation absolue des crimes commis, ceux contre Gaza l’assiégée particulièrement
L’affirmation de notre solidarité avec le peuple palestinien.
L’affirmation de notre immense respect pour ses sacrifices endurés, pour sa résistance inébranlable.

Enfin, et que cela soit clair pour tous : la campagne BDS est tout sauf raciste, antisémite.
Nul ne peut en modifier le cours. Cliquer ici


Malgré les embûches semées sur son chemin, BDS toujours plus efficace ! 


Et pendant ce temps, pendant que la LDH poursuit des militants BDS à Montpellier, Israël déroule sa partition d'oppression et de crimes...

 En direct de Gaza
Trois raids israéliens sur la bande de Gaza
Les avions militaires israéliens ont mené trois raids sur différents lieux dans la bande de Gaza tôt ce mercredi 24 juin 2015.
C’était dans la ville de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza.
Aucun blessé n’a été signalé lors de ce bombardement israélien en plein mois de Ramadan.
L’aviation israélienne a bombardé de nouveau la bande de Gaza, une région toujours sous blocus israélien inhumain. 

L’armée israélienne viole presque tous les jours l’accord du cessez le feu et ne respecte pas la trêve.
Le gouvernement israélien d’extrême droite veut provoquer les factions de Gaza.
Rien ne semble changer pour les Gazaouis onze mois après la fin de la dernière offensive militaire israélienne en été 2014.
Blocus, bombardements, agressions, incursions, souffrance, blessés et attaques permanentes.
Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle
Et devant l’absence des médias étrangers qui occultent cette réalité

Gaza résiste, existe et vit !
Gaza la courageuse défie l’occupation !
Gaza la vie persiste !
Gaza sous blocus patiente !
Gaza la dignité garde toujours espoir !
Gaza la déterminée continue de s’accrocher à la vie !
Et Gaza la vie défie les ennemis de la vie !



 A lire également


Nos dossiers


Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a dressé lundi un parallèle entre les appels au boycott contre son pays et les pratiques des nazis contre les Juifs, a indiqué son bureau après une rencontre avec le chef de la diplomatie polonaise. Devant le ministre Grzegorz Schetyna, M. Netanyahou a évoqué les persécutions nazies contre les Juifs de Pologne pour dire: "Les attaques contre les Juifs ont toujours été précédées par les calomnies contre les Juifs"...

"Ce qu'on a fait au peuple juif à l'époque, on le fait maintenant à l'Etat juif. Nous ne l'accepterons pas", a-t-il dit.
"Nous continuerons a résister aux boycotts, et aux entreprises de diffamation et de délégitimation", a-t-il dit.
Le débat politique israélien est accaparé depuis quelques semaines par les pressions étrangères sur le pays et les initiatives de boycott politique et économique destinées à pousser Israël à se retirer de Judée-Samarie.
Le gouvernement israélien dénonce là une vaste campagne visant à remettre en cause la légitimité de l'Etat d'Israël. Cliquer ici
NPA 34, NPA