Le billet du vendredi [46]

Hollande-Valls font  un geste
en direction des ménages
"...IL Y AURA DES BAISSES D'IMPÔTS QUOI QU'IL ARRIVE EN 2016..." Hollande
"La baisse d'impôts promise par François Hollande pour l'année prochaine sera inscrite dès le projet de loi de finances pour 2016" Valls
BAISSE DES IMPÔTS :
LA DÉMAGOGIE MINABLE DES POLITICARDS À LA CON !

Des impôts, on en paie tous les jours. Oh ! ce n'est pas douloureux... mais ça fait mal quand on regarde le graphique des recettes de l'État :
TVA + TIPP (taxes sur l'essence)=51,9%%
Impôts sur le revenu (a priori équitable) : 24,1%
Impôts sur les sociétés (pour simplifier : les patrons...) : 17,9%
La TVA, la TIPP, même les miséreux les paient. Les milliardaires aussi, mais dans proportions ridicules si on considère leurs revenus...
Bon, allez, pour compenser ça, il y a l'impôt sur les sociétés (17,9%). Heureusement, pour nos chers patrons, il y a, outre les diverses déductions fiscales dont ils profitent grâce à des "conseillers fiscaux" (grassement rémunérés : ah ! le beau métier !), les CRÉDITS D’IMPÔTS. Ça, c'est une trouvaille. Prenons par exemple le Crédit d'Impôts Créativité Emploi : son montant est déductible de l'impôt sur les sociétés. A hauteur de 4% de la masse salariale au-dessous de 2,5 Smic, il peut donner droit à une somme supérieure à l'impôt sur les sociétés qu'une entreprise doit verser. Alors, on leur rembourse le surplus. C'est pour lutter contre le chômage... Si, si !
C'est pas beau, ça ? Coût annuel prévu : 12 milliards d'euros. Vous avez aussi le Crédit Impôts Recherche, dont bénéficie par exemple Sanofi pour liquider son secteur Recherche.
Macron peut tranquillement aller se faire applaudir au congrès du MEDEF. Il n'irait pas tenter le coup dans une Assemblée Générale de salariés !
Tout ça, ils le savent, nos Hollande, Valls et consorts. Normal, c'est eux qui le décident.
Et ils viennent nous dire, la bouche en cœur
"on est gentils, on va baisser vos impôts" !
Eux qui ont augmenté la TVA au 1er janvier 2014 !
Et qui n'iront pas chercher des recettes supplémentaires du côté du patronat, pour financer cette foutaise. Ils auront le choix entre nous piquer du pognon par ailleurs, ou brader un morceau supplémentaire de service public. Ou, plus probable, les deux.
Ça nous promet de beaux jours pour les hôpitaux, La Poste, les pompiers, les trains ou la distribution de l'eau.
DÉMAGOGIE ÉLECTORALE,
VOLER LES PAUVRES POUR DONNER AUX RICHES ...
NORMAL QU'AVEC UNE GAUCHE COMME ÇA
ON PUISSE TRAITER EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS DE GAUCHISTES !

NPA 34           Claude
Et pour quelques billets de plus...