Montpellier, département, région. Une politique austéritaire et des réformes structurelles de droite relayées par les collectivités locales...


 Rentrée scolaire. Prémices de mobilisations !


Les personnels des écoles sont vent debout contre les conditions de mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires et celle du maire Philippe Saurel qui privatise le service d'entretien de quatre établissements de la ville. 

Philippe Saurel et les parents d'élèves peuvent s'attendre à une rentrée mouvementée. Cinq organisations syndicales ont déposé ce jeudi 27 août un préavis de grève.De fortes perturbations sont attendues et ce, dès le 1er jour de la rentrée scolaire, le 1er septembre prochain.

Les responsables animation loisir en première ligne

Ce mouvement fait suite aux revendications des RALAE (Responsable Animation Loisir) qui avaient déjà marqué leur mécontentement par un jour de grève fin du mois de juin. Cliquer ici

Rappel : la mobilisation avant les congés scolaires...

Depuis le 18 juin, les agents d’entretien s’opposent au projet de sous-traiter une partie de leur travail à des sociétés privées. La municipalité met en cause leur absentéisme élevé. Cliquer ici

A lire aussi 
 Et aussi

La gauche de droite sécuritaire court après l'extrême droite...

 Le maire de Montpellier annonce des policiers et contrôleurs en plus, de la vidéo-verbalisation et un arrêté anti-prostitution.
Il n'est pas l'ami de Manuel Valls pour rien. Philippe Saurel qui avait fait de la « tranquillité publique » l'une de ses promesses de campagne, a présenté mercredi matin le nouveau dispositif de sécurité déjà renforcé durant l'été. Cliquer ici


 Cliquer ici

Et pendant ce temps...

En région, le chômage augmente même en catégorie A, avec une hausse de 0,6 % à 200 759 inscrits, ce qui fait 1 221 demandeurs de plus dans cette catégorie en juillet par rapport à juin. Toutes catégories confondues A, B et C, le Languedoc-Roussillon enregistre une hausse identique à celle de la France, soit 0,3 %, ce qui représente 287 528 inscrits, soit 934 demandeurs de plus par rapport au mois précédent. Sur un an, toutes catégories confondues, le chômage croît de 8,1 %, soit 1,5 point de plus qu'en France. Cliquer ici

Et encore


Dans le Motivées de l'été ...


Notre dossier
 NPA 34, NPA