Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

vendredi 18 septembre 2015

Femmes en morceaux, sexualité robotique... On n'arrête pas le progrès ?


Les"robots sex toys": "outils" de la liberté sexuelle ou activateurs de stéréotypes sur les femmes, entraînant à terme une dégradation accrue des relations hommes-femmes ?

Voilà donc la publicité pour le nouveau supplément de L'Observateur. Les créatifs n'ont pas cherché bien loin pour trouver le nom du périodique destiné aux femmes: "O", comme "Histoire d'O", on présume. On imagine déjà la femme nue enchaînée, même si on n'a pas lu le livre. Pour l'image, c'est plus sophistiqué mais tout aussi trivial: la femme idéale est résumée à un robot sex-toy auquel il manque bras et jambes, totalement inutiles pour l'usage que l'on en fera. Le buste est suspendu par des élastiques noirs qui rappellent le bondage. Pour l'Obs, cette poupée gonflable ultra réaliste attachée au plafond serait "outrageusement tendance".

L'image évoque toute la question de la pornographie et des sex toys intelligents que permettent la vidéo immersive, l'intelligence artificielle, etc. Cliquer ici

A lire aussi 


Une campagne a été lancée par plusieurs spécialistes en bioéthique pour lutter contre le développement futur des «sexbots». 

Ils sont indignés, mais surtout inquiets. Des experts en bioéthique de l’université De Montfort en Angleterre ont décidé d’alerter la société sur ce qu’ils considèrent être un usage indésirable et inutile de la technologie: les robots sextoys, aussi appelés «sexbots». Cliquer ici


Le point de vue du "magazine de la mutation de l’ancienne société vers la nouvelle, de la société collaborative et de "la révolution citoyenne" en association avec ... l’assureur Generali et Eco-Emballages (lire ici) :  Sexe et robots : les liaisons dangereuses

 Et aussi



 À partir du 1er novembre 2015, les utilisateurs•trices des bus de nuit à Nantes pourront demander aux chauffeurs à descendre entre deux arrêts : une première mesure concrète pour la lutte contre le harcèlement dans les transports en commun. Cliquer ici


Et encore


Nos dossiers




NPA 34, NPA