Montpellier. BDS 34 face à l'offensive de la droite (Saurel) et de l'Etat... de "gauche " (Préfet) aux ordres des pro-Israéliens ...


 Publié dans la Lettre d'Info hebdomadaire du NPA 34


On en sourirait presque si le fond du décor montpelliérain de la jamais si bien nommée Comédie n'était pas éclaboussée de la tragédie palestinienne... Voilà notre bon maire-etc. qui, sur suggestion des officines montpelliéraines de l'Etat d'Israël, a décidé d'interdire à BDS 34 de faire ce qu'il fait depuis des années, sans accroc : tenir un stand d'information et de solidarité avec le peuple palestinien sur cette place de la Comédie ! En collusion avec un préfet qui, dans le passé, entre autres exploits humanitaires, s'est fait la main contre les migrants de Calais (« Mon objectif n’est pas de rendre la vie des migrants agréable. » déclara-t-il un jour de grande inspiration), le voilà qui a lâché ce samedi ses "bleus", aux côtés de ceux de son compère, contre les manifestants venus soutenir l'évidence : la solidarité avec les Palestinien-nes, ne peut souffrir aucune interdiction, elle est un impératif permanent et absolu ! 

Il s'agit en effet d'aider politiquement ce peuple accablé d'oppression, d'humiliations, de crimes... à résister à une armée dotée des plus sophistiquées technologies guerrières, elle-même accrochée à un Etat d'apartheid qui a fait chavirer, en son sein et autour de lui, tout sens de l'humain. Au nom d'une colonisation assise aujourd'hui sur une sacralisation de soi dont l'envers est l'abaissement total de l'autre que soi. Sur le schéma radicalement simple du "pousse-toi que je m'y mette...". Condensé de cette démarche : Jérusalem-Est, pourtant capitale internationalement reconnue de la Palestine, qui voit se multiplier les expulsions de Palestinien-nes de leurs logements pour que les occupent immédiatement des colons juifs israéliens appuyés par l'armée (lire Les Palestiniens se battent pour leur vie par Amira Hass) !


"Pousse-toi que je m'y mette..." C'est à peu de choses près ce que la Licra et le Crif voulaient obtenir sur la Comédie : pousse-toi d'ici BDS, pour que j'y mette l'oubli de ce qui se passe "là-bas". Pour que l'actuelle recrudescence des massacres d'un peuple se révoltant à mains nus, et quelques couteaux, puisse se faire dans le silence des agneaux que l'on égorge. Pousse-toi BDS que j'y mette ce que le commandement central israélien, au nom de la "menace stratégique" qu'il voit, à juste titre au demeurant, dans BDS, veut faire de chaque juif/juive du monde : le relais de l'immonde black-out sur le malheur palestinien en instrumentalisant de façon la plus irresponsable qui soit le rejet légitime de l'antisémitisme (être contre la politique criminelle d'Israël = faire acte d'antisémitisme). Irresponsabilité de provoquer ainsi cet antisémitisme que l'on prétend combattre en voulant faire de chaque juif/juive le complice de l'horreur imposée à un autre peuple...


Sourire, disait-on, en ouvrant ces lignes, car il n'y a pas de tragédie qui ne recèle sa farce : c'est l'élue municipale déléguée aux Affaires économiques, au Commerce et à l’Artisanat qui avait été chargée de signifier à BDS l'obligation de soumettre à autorisation, dans le délai de deux mois, la tenue de son stand sur la place. Le stand de BDS assimilé à un étal des quatre saisons ou comment dépolitiser la question palestinienne, et collatéralement, nier en rase-motte la liberté d'expression... Oui, Saurel, aidé de son complice préfectoral, dévoile pleinement qu'il est un épicier (en politique ce n'est pas une qualité), ou qu'il joue à l'être, de la chose publique. Pas sensationnel pour faire plier une mobilisation autour de BDS 34 qui est affûtée, elle, à la dimension incontournablement politique de la solidarité avec un peuple en danger mortel ! Et qui a obligé les casseurs en uniforme du jour à se replier... 

Oui, qu'on se le dise, BDS, ce n'est qu'un début, le combat pour la Palestine continue...à commencer par le boycott des produits israéliens de l'épicerie par laquelle certain politicien de bas vol alimente un désastreux communautarisme juif voué à la défense des massacreurs à la Netanyahu et ses alliés d'extrême droite !


La LI est à retrouver complète en cliquant ici

Pour s'abonner envoyer un courriel vide depuis votre adresse personnelle à : lalettre-subscribe@npa34.org

 A lire aussi sur le sujet

Nos dossiers



 NPA 34, NPA