Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

dimanche 18 octobre 2015

BDS 34. Montpellier : Saurel et le Préfet étaient hier Charlie, ils envoient aujourd'hui les flics casser la liberté d'expression !


Les Palestiniens se révoltent contre l'oppression qu'ils subissent, Israël assassine...
Et Saurel la matraque, main dans la main avec le Préfet, se met toujours plus au service des communautaristes pro-Israéliens !
Correspondance (texte et photos) NPA 34

A lire ci-dessous divers articles de presse et le communiqué de BDS 34


Nous étions environ 200 à nous être rassembléEs à l'appel du comité BDS34 pour le retour de son stand sur la Comédie (interdit par la mairie de Montpellier suite aux pressions des organisations anti-palestiniennes, pro-apartheid et colonialistes CRIF et LICRA). L'ambiance était chaleureuse et nous étions quelques-unEs à être venuEs en famille, avec les enfants. La table est installée avec tracts, pétitions... Le soleil tape dur donc, pour éviter l'insolation des plus fragiles d'entre-nous, la tente est montée. 

Quelques provocateurs nous traitent de barbare en passant mais sont repoussés. Après les prises de paroles des organisations ayant soutenu cette initiative, nous avons droit à la charge des flics nationaux (des grands et des costauds). Nous nous regroupons pour défendre le stand et c'est sous nos cris de "Palestine, Résistance" et "Liberté d'expression" que les flics repartent bredouilles, après avoir brisé l'armature de la tente, écrasé des doigts et frappé des camarades. La tente est tout de même restée debout! Nous reprenons notre souffle en nous félicitant d'avoir tenu bon et le rassemblement se dispersera sans autres incidents vers 16h. Conclusion, pour témoigner son soutien aux PalestinienNEs, il faut être prêt à repousser les flics. C'est aussi cela Montpellier sous régime Saurel aux petits soins de la LICRA et du CRIF ces boute-feux du colonialisme israélien.

Romain (NPA 34) 

Pour agrandir les photos et lancer le diaporama, cliquer sur la première photo
 




 


 Le forfait accompli (destruction des armatures de la tente mais elle a été aussitôt rafistolée et remontée !), il faut se replier devant la pression de la foule



Mais au début comme à la fin du rassemblement la solidarité continue de plus belle...


BDS 34 communique


A lire ci-dessous ...





Cliquer ici



Sept à huit policiers sont intervenus vers 14 h 30 pour que soit démonté le stand installé face au cinéma Gaumont. Après plusieurs tentatives avortées pour replier le stand et quelques bousculades sous les huées d'une centaine de manifestants, les policiers ont préféré rebrousser chemin. Cliquer ici
Le 10 octobre BDS 34 avait écrit à Philippe Saurel

Extrait

Il aura suffi de deux courriers et d’une manifestation de 250 personnes rassemblées par la LICRA et le CRIF pour abolir 10 ans de « coutume » de stand Palestine sans aucun incident. Il aura suffi que la LICRA, le CRIF et Cie. obéissant aux ordres d’Israël, importent ici, la campagne anti-BDS israélienne pour immédiatement entraver la liberté d’expression du Comité BDSF34 ?

Comment se fait-il que malgré ces 10 années sans aucun incident, Mme Brigitte Roussel-Galiana, Elue déléguée aux Affaires économiques, au Commerce et à l’Artisanat avise par voie de presse la population que le comité BDSF34 devra dorénavant demander l’autorisation deux mois avant ( !) pour tenir un stand sur la place de la Comédie ? La LICRA et les pro-israéliens feraient-ils la loi à Montpellier ?


Le « deux poids deux mesures » est scandaleux. Ce sont précisément ces types de décisions entachées de favoritisme et de communautarisme qui font le lit de l’antisémitisme !


Enfin, au nom de quoi l’activité du Comité BDS France 34 relèverait-elle du commerce et de l’artisanat ? Nous sommes une association de solidarité internationale. Le droit de rassemblement et de manifestation est un droit constitutionnel. Nous le revendiquons et les exécutifs doivent avoir à cœur de le faire appliquer.


Manichéisme et intox pro-Israéliens

Violents les Palestiniens ? Et les Israéliens de blanches colombes ?


 Samedi la place de la Comédie prend les couleurs de BDS et se met à l'heure de la Palestine ! Venez nombreux !



A Montpellier c’est la LICRA qui a organisé une manifestation et a demandé à la mairie et à la préfecture d’interdire toute expression du comité BDS France 34 (rassemblement, stand) pour trouble à l’ordre public. La mairie a obtempéré : elle exige du comité BDS France 34 qu’il demande, au moins 2 mois à l’avance, une autorisation pour tenir un stand comme tous les stands commerciaux. Il s’agit bien d’une atteinte à la liberté d’expression ! En quoi en effet BDS relève-t-il du commerce et de l’artisanat ? BDSF34 est une association de solidarité internationale.  Le texte intégral est à lire ci-dessous


COMMUNIQUÉ   (13 octobre 2015)

LIBERTE D’EXPRESSION POUR BDS FRANCE 34

Depuis plus de 10 ans le mouvement de solidarité à la Palestine et depuis 6 ans le comité BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) France 34 tient un stand sur la Place de la Comédie. Pas une seule fois la police n’a eu à intervenir ou à déplorer un quelconque incident.

Lancée en 2005 à l’appel de la société civile palestinienne la Campagne BDS est une campagne non-violente pour contraindre Israël à respecter et appliquer le droit en matière de fin de la colonisation, retour des réfugiés et égalité des Palestiniens d’Israël. Les succès rencontrés par cette campagne ont fait de BDS la cible à abattre pour le gouvernement israélien. Netanyahu a débloqué des fonds spéciaux et déclaré que le BDS était « une menace stratégique » pour Israël, en traitant bien sûr BDS d’antisémitisme. Car toute critique de la politique d’Israël est assimilée à de l’antisémitisme. En France la LICRA et le CRIF notamment ont relayé cette déclaration. Plus récemment le BNVCA a demandé la dissolution de BDS et le groupe « Les Républicains » a fait de même, sans succès, au conseil de Paris.

A Montpellier c’est la LICRA qui a organisé une manifestation et a demandé à la mairie et à la préfecture d’interdire toute expression du comité BDS France 34 (rassemblement, stand) pour trouble à l’ordre public. La mairie a obtempéré : elle exige du comité BDS France 34 qu’il demande, au moins 2 mois à l’avance, une autorisation pour tenir un stand comme tous les stands commerciaux. Il s’agit bien d’une atteinte à la liberté d’expression ! En quoi en effet BDS relève-t-il du commerce et de l’artisanat ? BDSF34 est une association de solidarité internationale.

Au moment où l’offensive coloniale israélienne contre le peuple palestinien s’intensifie accompagnée d’une très dure répression, plus que jamais la défense de BDS est une nécessité.

Le droit de manifester et de se rassembler est un droit constitutionnel, nous y sommes attachés.


Pour défendre la liberté d’expression nous appelons à :


RASSEMBLEMENT : Samedi 17 octobre à 14h Place de la Comédie


Conférence de presse sur place à 14h30


Premiers signataires : Association France Palestine Solidarité Nîmes (AFPS Nîmes), Association des Palestiniens du Languedoc-Roussillon (APLR), ATTAC Montpellier, Alternative Libertaire (A.L), Coordination des  Groupes Anarchistes (CGA 34), Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien 34 (CCIPPP34), CIMADE LR, Comité BDS France 30 (BDSF30), Comité BDS France 34 (BDSF34), Comité BDS Sud-Aveyron (BDS S-A), Collectif des Musulmans de France (CMF), Cercle PODEMOS Montpellier, Ensemble !34 (FdG), Les Tricoteuses en furie, Maison de la Paix – Amis de l’Arche de Montpellier, Mouvement pour une Alternative Non-violente 34 (MAN 34), Nouveau Parti Anticapitaliste 34 (NPA34), Parti de Gauche 34 (PG34), Solidaires 34 , Union Juive Française pour la Paix 34 (UJFP34)…

A lire aussi 

A Montpellier depuis 10 ans...

Et aussi


 NPA 34, NPA