Violences faites aux femmes. Impardonnable, oui...


... condamnable, certes, mais surtout à combattre !

Très touchés par l’initiative de l’ONG Vida Mujer qui publiait des lettres « d’amour » de maris violents à leurs compagnes, Sarah et Nicolas ont voulu mettre en image une scène similaire afin de sensibiliser sur le sujet grave des violences conjugales.
 

Lorsqu’on pense aux violences conjugales, on a tendance à avoir un sacré paquet de clichés dans la tête : ça n’arrive qu’aux autres, aux personnes « à problèmes », dans les milieux défavorisés, en présence d’alcool ou de substances illicites… Bref, ça semble assez lointain. Mais la réalité, c’est que ça peut tomber sur n’importe qui, à n’importe quel moment. Nous sommes toutes susceptibles d’y être confrontées un jour – et nombreuses sont celles qui ont la capacité d’infliger de tels traitements à leurs proches aussi, quoiqu’ils en disent aujourd’hui. Cliquer ici


A lire et à voir aussi



Et aussi

Certains diront "rien à voir avec les violences" mais est-ce si sûr ? Prendre/être pris, en dehors du vocabulaire intime (amour, sexualité) où c'est affaire, par définition, personnelle, cela sent son machisme, non ? Et le machisme ça a à voir avec l'oppression, etc. Pour Fillon, la France n'est pas «un pays à prendre», ce n'est pas «comme une femme»

 Cliquer ici

Cliquer ici

Et encore 



Nos dossiers

NPA 34, NPA