jeudi 19 novembre 2015

Attentats de Paris. L'abjection des dirigeants israéliens !


Les faucons, d’Israël aux Etats-Unis, ont besoin de l’EI pour justifier davantage d’interventionnisme destructeur

Depuis que les agents de l’Etat islamique (EI) ont tué près de 130 personnes dans une série d’attaques à travers Paris ce vendredi, les dirigeants israéliens se sont empressés d’exploiter le carnage pour justifier la violence contre les Palestiniens.
A l’extrémité du spectre politique se trouve Dov Lior, colon israélien de premier plan et rabbin qui a célébré les attaques comme un châtiment approprié pour l’Holocauste.
« Les méchants dans l’Europe ensanglantée le méritent pour ce qu’ils ont fait à notre peuple il y a 70 ans », a déclaré Lior.

Comme l’attaque était toujours en cours, le journaliste israélien Dan Margalit s’est moqué des victimes au sujet de la décision de l’Union européenne d’étiqueter les produits provenant des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.
« Pour sauver des vies, nous devrions envoyer une aide médicale et alimentaire à partir des colonies pour les victimes de la terreur arabe à Paris. Et nous devons leur fournir des services d’hébergement et de réadaptation à Ariel », a tweeté Margalit, faisant référence à l’une des principales colonies. Cliquer ici

A lire aussi


Entrevue antérieure aux attentats de Paris. Cliquer ici

Et aussi

 NPA 34, NPA