Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

mardi 10 novembre 2015

Les Palestinien-nes se révoltent, Israël les massacre...


 ... et BDS, parmi les plus actifs de leurs soutiens, voit ses actions criminalisées. La riposte est passée lundi soir par ce meeting de Montpellier...

 520 € collectés pour les frais du procès de Saadia et Husein. Un grand merci à toutes et a tous !!  Plus de 170 personnes ont participé au Meeting de soutien à BDS. Cliquer ici 

Reportage photo et compte rendu du NPA 34 ci-dessous 



 A la tribune : Alain Gresh, Pierre Stambul, Bernard de BDS Toulouse, Saadia et Hussein de BDS 34

Intervention d'Alain Gresh

Eléments historiques : BDS est née en 2005 à l'appel de la société civile palestinienne. Accords d'Oslo censés ouvrir le processus de paix israélo-palestinien mais non-application et absence de sanction à l'échelle internationale.

2004 Cour Internationale de Justice : une décision condamnant le mur et appelant à cesser de le construire et à détruire les parties existantes : mais un an après, aucun changement.

En 38 ans d'occupation, augmentation drastique du nombre de colons (de 100.000 en 1994 à 400.000 hors Jérusalem Est).

Face à cette absence de perspectives, la société civile palestinienne lance la campagne BDS pour interpeller la communauté internationale
Objectif triple : 1) fin de l'occupation et de la colonisation israéliennes ; 2) la reconnaissance des droits des Palestiniens ; 3) le droit au retour des réfugiés, en conformité avec la résolution prise par l'ONU en décembre 1948, et jamais appliquée.

Succès de la mobilisation à la suite des agressions israéliennes à Gaza, du blocus aérien permanent et de l'évolution des prises de position gouvernementales, en particulier françaises, rejetant désormais systématiquement la faute sur les Palestiniens.

Riposte du gouvernement israélien : cellule de crise pour faire pression sur les Etats afin de criminaliser le mouvement. 2010, la circulaire Alliot-Marie a posé les bases de l'interdiction de l'appel au boycott

Arrêt de la Cour de Cassation il y a quelques jours

France et Israël = les deux seuls Etats où l'appel au boycott est interdit

Boycott = tradition de lutte (Afrique du Sud, Vietnam)

Elargir la campagne, recruter des forces nouvelles.  

Intervention de Pierre Stambul 

Antisémitisme = terme impropre car entérine étymologiquement l'existence des Sémites et donc d'une « race » juive. L'antijudaïsme a été inventé au IVème siècle par le christianisme. Ghettos, pogroms et stéréotypes racistes ; des persécutions bien plus grandes que celles qui existaient dans le monde arabe à l'époque.

XIXème siècle, nationalismes exclusivistes fondés sur l'idée « un peuple = un Etat » → les Juifs = ennemis principaux. Les Juifs seraient partout, contrôleraient le monde et empêcheraient les Etats de gouverner. 

Judéocide hitlérien.

Renouveau du racisme en France ; antisémitisme = une petite partie de l'ensemble des actes racistes 

Les Juifs ne sont plus les parias de l'Europe. 
Si les Etats avaient réellement éprouvé de la culpabilité en 1945, ils auraient donné des droits sur place et non soutenu la politique sioniste.

Le sionisme est une politique raciste. Les sionistes n'ont d'ailleurs jamais combattu réellement l'antisémitisme, mais s'en sont servi pour faire émigrer. 11 janvier Netanyahu déclare aux Juifs de France qu'ils sont en danger et qu'ils seraient mieux dans « leur » pays, Israël → racisme, essentialisation, avec la bénédiction de Hollande

Les théories complotistes sont des alliées objectives du sionisme : elles essentialisent une « race juive »

Il y a toujours eu des fascistes au pouvoir en Israël mais la comparaison entre sionisme et nazisme est à éviter car elle fait le jeu d'Israël. Il y a suffisamment de crimes commis par Israël à dénoncer en tant que tels, des crimes d'Israël, sans se perdre dans l'inacceptable amalgame avec les crimes des nazis. 

La LDH et le MRAP ont décidé de s'allier à la LICRA pour combattre le racisme : c'est un accord scélérat au vu de l'instrumentalisation prosioniste que fait la Licra de la lutte contre l'antisémitisme, au vu de son amalgame "antisionisme = antisémitisme". La plainte contre Saadia et Husein est probablement liée à cet accord.

Le mouvement contre le racisme en France est en crise.

Témoignage de la criminalisation de BDS à Toulouse
 

Année 2015 chargée à Toulouse :

 17 janvier agression physique par un commando LDJ-SPCJ ; dépôt de plainte, pas encore de suites données par le procureur

 31 mars interdiction d'une réunion publique par le maire

 9 juin tentative de perturbation d'une réunion avec Pierre Stambul par la LICRA et le CRIF

 23 juin convocation de 6 militant.e.s au commissariat le 23 juin

 30 septembre annulation d'une conférence par le président de l'université du Miral

 et à venir 9 décembre procès de quatre militant.e.s pour entrave à l'exercice normal d'une activité économique. Aucune dégradation n'a été commise, les magasins devant lesquels le tractage a eu lieu n'ont pas porté plainte.

Le CRIF participe depuis 2006 à la formation des magistrats à l'Ecole Nationale de la Magistrature.  

Intervention de Saadia 

Husein et Saadia attaqués par plainte LDH. Rappel des faits

Partage d'une publication sur leur mur facebook le 3 août 2014

Publication retirée dès qu'ils ont été informés de son contenu réel (2 jours et demi en ligne)

SM, la présidente de la LDH 34, n'a pas essayé de discuter avec les militants

Constat d'huissier le 5 août et plainte nationale le 6 août

Septembre : SM a demandé l'exclusion de Saadia et Husein, refusé par les organisations

Pour BDS34, SM est en désaccord globalement avec BDS34, l'attaque vise deux militants mais vient de causes plus profondes. Désaccord sur l'occupation du local du PS et sur les mots d'ordre (ne pas dire « Israel assassin »). Le MRAP, LICRA, BNCVA et Avocats Sans Frontières (présidé par un membre du CRIF) se constituent partie civile

Procès jeudi 12 novembre, pour « apologie du génocide et négationnisme ». 

Le rassemblement aura lieu devant le tribunal à 13h30

17 octobre dernier la police attaque le stand

31 octobre interdiction du rassemblement le matin même 

Rencontre avec le maire et le préfet. Autorisation de défiler le 7 novembre, mais pas de tenir le stand et d'installer le chapiteau.

252 militants MRAP ont signé une pétition dénonçant la décision de leur direction nationale de se porter partie civile (voir ci-dessous).

Appel à soutien financier pour les frais du procès. 

Questions – échanges

Un ou deux Etats ?

→ la question ne se pose pas maintenant. S'unir avec le peuple palestinien et sortir des conflits franco-français.

Recours à la Cour Européenne des Droits de l'Homme contre la décision française d'interdiction de l'appel au boycott ?

→ oui mais procédure longue et non suspensive. La décision s'applique donc jusqu'à ce qu'elle soit éventuellement cassée.

Il existe des conflits sociaux internes en Israël. Les rescapés ont été très mal accueillis, beaucoup vivent sous le seuil de pauvreté.

Une minorité israélienne est opposée à son gouvernement, d'autant plus que de plus en plus d'Israéliens prennent conscience que cette politique est suicidaire. Une partie cherche donc autre chose. 

Boycott from within – boycotter les universités qui participent toutes au complexe militaro-industriel.

Pourquoi/comment BDS34 fonctionne si bien ?

→ horizontalité, collectif d'individus et non d'organisations, formation.

Notes prises par Maude (NPA 34). Photos d'Antoine (NPA 34)
 












Tous avec Saadia et Husein le jeudi 12 novembre




A lire aussi

Malgré l’interdiction de la Mairie et de la Préfecture faite au comité BDSFrance 34 de tenir un stand place de la Comédie à Montpellier, environ quatre-vingt personnes avec le soutien  de 24 associations, syndicats et partis ont , avec le comité BDSF34, « occupé » la place de la Comédie et diffusé plus de 3000 tracts appelant au meeting du 9 et au rassemblement pour Saadia et Husein du 12 novembre. Cliquer ici

 Cliquer ici

L’offensive visant le mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS) contre Israël se poursuit. Le 20 octobre dernier, la Cour de cassation a rendu deux arrêts confirmant la condamnation de 14 militants de BDS Mulhouse et considérant que l’appel au boycott d’Israël était illégal. À Montpellier, la Préfecture a interdit deux rassemblements organisés les 31 octobre et 7 novembre, tandis qu’à Toulouse, quatre militants seront jugés le 9 décembre prochain. Cliquer ici

Et aussi

 Cliquer ici

Cliquer ici 

Et encore 


NPA 34, NPA