Mobilisons-nous !

Vendredi 30 juin
-à partir de 18h-
Appel à Résistance 34
Réoccupation de l'Esplanade et de la Place de la Comédie.
-Montpellier
-
Ateliers débats thématiques et réflexion sur les modes d'action.
Cliquez sur l'image


vendredi 11 décembre 2015

Le billet du vendredi [52]

LETTRE OUVERTE
À MES CAMARADES
NÉO-MONDISTES*
* "Nouveau Monde en commun" : C'est l'histoire d'une liste pour le 1er tour des régionales 2015 en Midi-Pyréhées/Languedoc-Roussillon, Ça regroupait PC, PG, Ensemble, EELV, quelques dissidents du PS (NGS), et le Parti Occitan. Le but était de "répondre enfin à l’urgence sociale, écologique et démocratique face à une droite stérile et au danger FN". Pour le 2° tour, fusion avec la liste du Parti Socialiste (dans le but d' "ouvrir une nouvelle voie : celle de la RESISTANCE !").
CHÈRES CAMARADES, CHERS CAMARADES.
ON S'EST FAIT PIÉGER COMME DES CONS !
C'est normal, il s'agit d'élections (et on sait depuis 68 ce qu'il en est).
Regardons ça de plus près :
  • On peut, à l'occasion de ce second tour, comme je m'apprête à le faire, ne pas aller voter, ou bien voter blanc.
    On prend alors, c'est vrai, le risque de voir le FN conquérir dès maintenant des pouvoirs qu'il ne lâchera pas de sitôt.
  • Mais, d'un autre côté...
    ... LES MÊMES CAUSES AYANT UNE FÂCHEUSE TENDANCE À PRODUIRE LES MÊMES EFFETS,
    LA POURSUITE DE LA POLITIQUE QUI LUI A OUVERT LA VOIE
    A TOUTES LES CHANCES DE LUI TRACER UN BOULEVARD.

    On est bien d'accord : je parle des attaques frontales contre les acquis sociaux, du détricotage systématique du droit du travail, du démantèlement des services publics, de la volonté farouche de voir aboutir les grands projets inutiles, de la stigmatisation des Rroms et des sans-abris, de la politique guerrière menée en Afrique, de la dérive violemment sécuritaire.
    De la politique menée par le Parti Socialiste et ses alliés, celle qu'aimerait mener la droite plus classique de Sarkozy et consorts.
CAUTIONNER, SOUTENIR CETTE POLITIQUE, VOTER POUR LE PARTI QUI LA CONDUIT,
C'EST PRENDRE LE RISQUE DE RENFORCER L'INFLUENCE DU FRONT NATIONAL
ET LE VOIR REVENIR EN FORCE, UN PEU PLUS TARD.

À moins d'imaginer que le PS puisse opérer un fantastique revirement... et redevenir un parti de gauche. Mais là, ce n'est plus de l'imagination, on est dans le domaine du délire mystique.
ALORS, C'EST PAS UN PIÈGE, ÇA ?
On a le choix entre risquer le FN maintenant ou plus tard, plus puissant.
Quand on est enfermé dans un piège, l'erreur à ne pas commettre, c'est de s'obstiner à se débattre à l'intérieur, tout au fond : on ne peut que s'enfoncer de plus en plus.
Une seule solution : tout faire pour en sortir. Par le haut.
C'est bien beau, tout ça... COMMENT ON FAIT ?
J'ai vidé tous les tiroirs, fouillé les armoires, retourné les matelas, consulté les archives :
IL N'Y A PAS DE RECETTE MIRACULEUSE,
PAS DE MODE D'EMPLOI DÉTAILLÉ,
PAS DE GARANTIE DE RÉUSSITE.
Il va falloir se débrouiller avec ce qu'on a.

Ce qu'on a ?
  • D'abord, on a, ancrée en nous, cette envie d'un monde plus vivable, plus juste, plus humain...
Et si on s'attelait à définir les grandes lignes de la société à laquelle nous aspirons ?
Je dis bien les grandes lignes, pas les détails. On aura tout le temps de s'engueuler à ce sujet le moment venu.
C'est que nous avons absolument besoin d'un projet d'avenir à défendre, un but positif à poursuivre, à proposer.
  • Armés de ce projet, on a notre capacité d'être à l'écoute de toutes les luttes, d'en être partie prenante, de les initier, de les soutenir, de saisir toutes les occasions de les faire converger.
    Toutes ces mobilisations qui démarrent "contre" et que nous pourrions ensemencer avec de l'espoir. Qui sont indispensables pour survivre à toutes ces attaques qui nous affaiblissent tout en renforçant le FN.
Les mobilisations sont l'antidote à la tentation de l'extrême-droite.
  • Il va nous falloir aussi une alternative politique, sortie des embrouilles d'appareil, sortie des compromissions douteuses, sortie de tout ce qui alimente le rejet du "politique".
Une force politique à construire avec celles et ceux qui luttent.
Un outil pour combattre toutes les politiques de droite (d'où qu'elles viennent !),  et pour combattre efficacement l'extrême-droite, y compris dans les urnes.
Pour cela, il faut en finir avec tout ce qui peut être assimilé à des jeux politiciens, et cesser de jouer avec des illusions.
D'abord celle qui consisterait à laisser croire que le Parti Socialiste n'est pas perdu pour la Gauche.
Et puis celle qu'on pourrait faire barrage au Front National en cherchant la bonne combinaison électorale.

RETROUVER L'ESPOIR,
REPRENDRE CONFIANCE EN NOTRE FORCE
ÇA VOUS PARAÎT IRRÉALISTE ?
VRAIMENT ?
NPA 34           Claude
Et pour quelques billets de plus...