Montpellier. Un non coordonné aux projets inutiles...


... dans le cadre de la mobilisation pour le climat pendant la COP 21 !

 
11h :  Rendez-vous à la Préfecture pour un grand rassemblement à l’initiative des Collectifs Caylus, Gare de la Mogère,  Oxygène etc. avec Eau Secours 34 en soutien.

Dans le cadre des manifestations citoyennes se déroulant en marge de la COP’21, nos trois collectifs ont décidé ensemble de se rassembler devant la Préfecture de Région à Montpellier, le samedi 12 décembre à 11h.

Ils entendent ainsi rappeler au Préfet leur opposition résolue aux trois projets inutiles  : lotissement résidentiel du Caylus à Castelnau-le-Lez, nouvelle gare TGV de la Mogère, complexe commercial « Oxylane » aux Fontanelles sur la commune de Saint-Clément-de-Rivière.

Différents par leur objet comme par leurs promoteurs, ces projets ont en commun de porter gravement atteinte à l’environnement, avec une augmentation des risques d’inondation et de pollution de nappes phréatiques et de captages d’eau potable, la perte de la biodiversité, la disparition de terres cultivables, si précieuses en zone péri-urbaine pour renforcer la sécurité alimentaire, etc.

Malgré les contributions très largement défavorables qui ont été déposées lors des enquêtes publiques, malgré les avis très mitigés donnés par certaines commissions consultatives (notamment à l’occasion des procédures d’autorisation au titre de la loi sur l’eau), le Préfet n’a pas hésité à favoriser l’avancée de ces projets en délivrant les arrêtés nécessaires (Mogère, Oxylane) ou en laissant faire certains passages en force de promoteurs sans attendre la conclusion des études demandées (Caylus). 


A l’occasion de ce rassemblement citoyen, nous demanderons que des représentants de nos trois collectifs soient reçus par le Préfet ou ses services, afin de lui faire part de cette opposition et de lui remettre solennellement une lettre ouverte exprimant nos revendications.


 16h 30 : Grand rassemblement citoyen à la Comédie autour de la sphère située sur la place de la Comédie, avec des nuages, centrales (charbon, nucléaire), des tracts et banderoles. C’est une action symbolique pour clôturer la COP21. Tiré du blog d'Oxygène

A lire aussi

 Alors que les négociations au Bourget se poursuivent, la société civile se mobilise pour changer de système. La journée de mercredi a été bien remplie, avec les paysans de la Via Campesina devant le siège de Danone, des artistes se livrant à une performance au Louvre et HK improvisant un concert dans une agence de BNP-Paribas. Cliquer ici

Malgré l’état d’urgence et en antidote à la COP21 qui se tient au Bourget, les initiatives militantes sont innombrables et diverses...
Vendredi 4 décembre, une action a porté la contestation au sein même de l’exposition « solutions COP21 » au Grand Palais pour y dénoncer les entreprises coupables de crimes climatiques, telles que Engie (anciennement GDF Suez), Renault Nissan, ou Avril-Sofiproteol qui prétendent détenir la solution tout en maintenant leur projet destructeur. Les 4 et 5 se tenait à la Maison des métallos le Tribunal des droits de la nature pour dénoncer la financiarisation de la nature, l’agro-industrie, la fracturation... Cliquer ici

 

Et aussi

  

Et encore

 

NPA 34, NPA