Mobilisons-nous !

Vendredi 30 juin
-à partir de 18h-
Appel à Résistance 34
Réoccupation de l'Esplanade et de la Place de la Comédie.
-Montpellier
-
Ateliers débats thématiques et réflexion sur les modes d'action.
Cliquez sur l'image


vendredi 26 février 2016

Casse du Code du Travail. Il y a urgence. La mobilisation ne peut pas attendre...


 Les syndicats prennent leur temps (action le 31 mars), la "manif Facebook" c'est le 9 mars, jour de la présentation du projet de loi en conseil des ministres !

A lire ci-dessous

 Youtubers, vidéastes, blogueurs, nous sommes réunis pour faire face au projet abject et absurde de réforme du code du travail. Il est temps de nous faire entendre les amis. Il est temps de faire voir nos vies et nos rêves, le vrai quotidien du travail, à ceux qui nous gouvernent et qui l’ignorent et nous méprisent. Montrons qu’on est chaud, qu’on est fort, et qu’ensemble. #OnVautMieuxQueCa . Cliquer ici

Alors que plus de 520 000 signatures ont été apposées au texte en ligne visant à barrer la route au projet de loi de la ministre du Travail, une page Facebook invitant à manifester le 9 mars fait de plus en plus de bruit.

Après la pétition «Loi travail : non, merci !» qui cartonne depuis vendredi – 523 000 signataires au compteur (jeudi, en fin de matinée), voici la page Facebook qui monte. Lancée mercredi, la page favorable à la «convergence des luttes des salariés, des chômeurs, des retraités, des jeunes, contre la loi Gattaz-Hollande-Valls-Macron-El Khomri et toutes les régressions sociales» propose d’organiser une première manifestation le 9 mars, jour de présentation du texte de réforme du code du travail en Conseil des ministres. Puis une deuxième le 10, et ainsi de suite jusqu'«au retrait total de ce projet de loi !»
Le but : «Défendre notre peau», indiquent les initiateurs de la page, qui précisent que cet appel «n’est pas à l’initiative d’une organisation. C’est un appel citoyen et militant». Un programme qui semble séduire. Un jour après sa création, l'«événement» Facebook comptabilise 20 000 personnes disant vouloir participer, alors que 33 000 se disent «intéressées».

[…] Leur appel, «c’est juste une initiative suite à la publication du communiqué de l’intersyndicale pour pousser nos centrales à agir», précise la militante. Mardi soir, les syndicats étaient sortis de leur rencontre au siège de la CGT à Montreuil avec un timide communiqué promettant de continuer à travailler ensemble. De quoi frustrer les anti-projet de loi El Khomri les plus virulents, impatients de manifester dans les rues. D’où cet appel sur Facebook à battre le pavé, «avec ou sans les directions syndicales». Cliquer ici



https://www.facebook.com/events/784059061724100/ 

 

 

Groupe d'échange, de communication et d'organisation pour la grève générale du mercredi 09 mars 2016.

Pour la convergence des luttes des salariés, des chômeurs, des retraités, des jeunes, contre la loi Gattaz-Hollande-Valls-Macr
on- El Khomri et toutes les régressions sociales, avec ou sans les directions syndicales, le 9 mars (jour de présentation de la loi en conseil des ministres) on ira défendre notre peau. Le 10 on remet ça (avec les retraités qui ont déjà prévu de manifester) et les jours suivants jusqu'au retrait total de ce projet de loi !
NB: cet appel n'est pas à l'initiative d'une organisation. C'est un appel citoyen et militant.


Informations nationales : https://www.facebook.com/events/784059061724100/784903578306315/

La presse en parle : http://www.politis.fr/articles/2016/02/code-du-travail-appels-a-la-greve-et-mobilisation-etudiante-le-9-mars-34197/

Vidéos :
- https://www.youtube.com/watch?v=E3EbLui2B2k
- https://www.facebook.com/revolutiondessansdents/videos/1214202771941586/?hc_location=ufi

Mon droit de grève : https://www.facebook.com/events/970615882973636/permalink/970743569627534/

 

 
https://www.facebook.com/events/970615882973636/ 

  

A lire aussi

 

Cliquer ici

 

 Le point de vue du NPA 

 

"Du côté syndical, ayant réussi à perpétuer le leurre "historique" d'un dialogue social n'ayant pourtant plus de "grain social à moudre", Hollande et Valls sont parvenus, à ce jour, à empêcher leur plus grand ennemi, le  mouvement social, de jouer son rôle indépendant de défense des acquis et d'affirmation d'une alternative à cette société des pires inégalités.

Il n'est pas dit cependant que, emportée par son élan capitaliste, cette gauche de droite ne soit pas près de commettre la mesure de trop et que les blocages et désorientations posés tant du côté d'une gauche radicale émoussée par tant de confusionnisme que des directions syndicales engluées dans les pièges institutionnels, s'avèreront efficaces à contenir la colère sociale. 

 
Le NPA, ayant assumé, contre vents et marées, d'être resté indexé, malgré leur reflux, sur les logiques du mouvement social, prendra toute sa place pour que celui-ci soit à nouveau pleinement à l'initiative sur les revendications menacées sur l'ensemble des droits démocratiques et sociaux (réduction et partage du temps de travail, salaires, etc.). Nous savons que nous nous retrouverons à lutter ensemble avec nombre de militant-es du Front de Gauche, les militant-es d'extrême gauche et les équipes syndicales combatives [et tant d'autres sans affiliation organisationnelle] pour saisir l'opportunité de faire rendre gorge aux politiciens de gauche abonnés à satisfaire les exigences du Medef. Et pour casser la spirale infernale des choix "social"-austéritaires de faire payer aux travailleurs et aux autres couches paupérisées une crise qui, étant celle du capital, des possédants et autres actionnaires, amène paradoxalement ceux-ci à s'enrichir toujours plus ! Cliquer ici

Nos dossiers Capitalisme, droit du travail, droits démocratiques, Gouvernement, licenciements, Luttes, NPA, PS, Syndicats, Travail


NPA 34, NPA