dimanche 7 février 2016

Sanofi... profits : ça suffit !

DEVINETTE !
Qui est-ce qui fait 7 milliards d’euros de bénéfices et a versé 3,8 milliards de dividendes à ses actionnaires en 2015 ?
Qui est-ce qui a reçu en 2014 17 millions d’euros d’aides de l’état au titre du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) dans le but de favoriser l'emploi et 125 millions de mieux au titre du crédit impôt recherche ?
Qui est-ce qui avait annoncé en novembre 2015 un "plan d'économie" de 1,5 milliard d'euros et qui vient d'en annoncer le prix (à payer par les salarié-es) :
la suppression de 600 postes en France sur les trois prochaines années ?
Vous avez deviné, bien sûr :

Eh ! oui ... Toujours Sanof(r)i(c).
600 postes ? Ce sont les chiffres annoncés par la direction. Il faut y ajouter les 430 postes non pourvus que la direction a décidé d'annuler.
Sur Montpellier : une vingtaine de postes vacants devraient être supprimés. 

Sanofi n'est bien évidemment pas le seul laboratoire pharmaceutique privé à se gaver sur le dos des usagers et des salariés. Servier (moins coté en bourse, mais quand-même...), ne vaut pas mieux (610 licenciements !) : voir ICI
Alors, on a envie de répéter encore et toujours la même évidence :

LA RECHERCHE ET LA PRODUCTION DE MÉDICAMENTS NE DOIVENT
PAS ÊTRE LAISSÉES DANS LES MAINS DES CHERCHEURS DE PROFITS.
Seule la mise en place d'une régie publique du médicament, sous le contrôle des salarié-es et de la population peut permettre un contrôle collectif sur ce secteur vital de la santé publique.

Pour en savoir plus :