samedi 26 mars 2016

Montpellier. Procès LDH contre deux porte-paroles BDSF 34: les commentaires des avocats


Les réquisitions contre Saadia et Husein s'alignent sur la LDH : la criminalisation de BDS 34 est dans les tuyaux ! Verdict le 6 avril.

Ci-dessous une déclaration du NPA 34 et  "Saadia, Husein, Bénédicte...pas même combat pour la LDH !"


 Des militants de la LDH contre la plainte de leur organisation
 
 

Déclaration du NPA 34

A propos du procès intenté à Saadia et à Husein, porte-paroles du comité BDS France 34


Nous sommes une nouvelle fois présents aujourd’hui comme nous le sommes depuis le début et comme nous continuerons à l’être en totale solidarité avec Saadia et Husein.

C’est un mauvais coup bien qu’ils s’en défendent que la LDH et le Mrap portent à la campagne BDS en étant parties civiles à ce procès aux côtés d’organisations pro-israéliennes comme la Licra, voire d’extrême droite comme Avocats sans frontières.

Car même s'il y a eu des maladresses, un manque de vigilance, ce que reconnaissent d’ailleurs Saadia et Husein, rien ne peut justifier un pareil procès. Car malgré les déclarations de nos deux camarades, maintes fois répétées, condamnant le post incriminé et le texte abject l’accompagnant, malgré les interventions de nombreuses personnes, organisations et associations, la LDH et le Mrap à sa suite ont décidé de rester parties civiles. Nous le déplorons.

C’est un choix lourd et grave de s’attaquer à deux porte-paroles du comité BDS France 34 dans un contexte où tout est fait pour criminaliser la campagne BDS, pour étouffer sa parole. Dans un contexte où le 8 mars le premier ministre, au dîner du CRIF, tirait un trait d'égalité entre antisionisme et antisémitisme. 

Les accusations portées contre eux nous touchent toutes et tous, nous militant-es de la cause palestinienne. Cette plainte nous la prenons aussi contre nous qui sommes régulièrement aux côtés de Saadia et Husein dans les mobilisations et à qui nous renouvelons notre confiance.

Plus que jamais aujourd'hui alors que ce pays est sous état d'urgence, que ce gouvernement PS/MEDEF poursuit son offensive contre les travailleurs et travailleuses et que les peines s'alourdissent contre celles et ceux qui relèvent la tête, comme les syndicalistes de Goodyear, nous devons serrer les rangs et exprimer notre solidarité aux militant-es du mouvement social qui se battent contre l'injustice, pour l'égalité, pour préserver les droits sociaux acquis et en conquérir de nouveaux.

Alors aujourd'hui pour Saadia et Husein une seule issue possible à ce procès : la relaxe

Solidarité avec le peuple palestinien, avec la résistance palestinienne, solidarité avec tous les prisonnier-re-s de la cause palestinienne avec une pensée particulière pour Georges Ibrahim Abdallah emprisonné en France pour la 32ème année.
Soutien à la campagne BDS,
Relaxe pour Husein et Saadia
Palestine Vivra – Palestine Vaincra !


 BDS 34 réaffirme pour sa part un soutien sans faille à ses deux militants. «Je connais ces jeunes depuis des années, ils ne sont pas antisémites», assurait il y a quelques semaines José-Luis Moraguès, 70 ans, figure iconique de la lutte propalestinienne à Montpellier. Certes, reconnaît le comité, «nous avons manqué de vigilance en partageant ce montage sans voir qu’il était accompagné d’un texte antisémite et négationniste particulièrement abject». Mais pour BDS, «la plainte de la LDH a permis aux relais sionistes de se constituer parties civiles dans ce procès qui s’appuie sur une instrumentalisation des événements». Par «relais sionistes», BDS entend la Licra, le BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme), Avocats sans frontières et le Mrap, tous parties civiles dans ce dossier. Cliquer ici

 Saadia, Husein, Bénédicte...pas même combat pour la LDH !

Tiens donc... Quand une militante de la LDH est accusée d'antisémitisme et, comme Saadia et Husein, plaide une erreur, sans que, à juste titre, la LDH ... porte l'affaire devant les tribunaux ! Hé, la LDH, de Mantes-la-Ville à Montpellier, deux poids, deux mesures dans la lutte contre l'antisémitisme ? Qui plus est, si l'on est ou pas membre de la LDH ?

"Parce que [Bénédicte Bauret] a dit sur sa page facebook que l’association regroupait «des pharmaciens juifs», et non qu’ils y étaient «une très grande majorité» (raccourci qu’elle reconnait bien volontiers comme une erreur), elle est accusée d’antisémitisme et menacée de poursuites à ce titre [par des sionistes, camarades de ceux de Montpellier qui ... suivent la LDH contre Saadia et Husein !] !" Cliquer ici

 A lire aussi




 La France (plutôt la classe politique, non ?) vue par des Américains...


Et aussi

Ce que les "partenaires" de la LDH et du MRAP (Licra, BNVCA, Avocats sans frontières, etc.) dans ce procès, et autres CRIF, se gardent bien de condamner... Un assassinat extrajudiciaire !

Dernière minute : Le soldat qui a abattu un agresseur palestinien gisant à terre est franco-israélien (Le Monde) et Exécution à froid d'un jeune palestinien, gisant inconscient à terre
Alors, il disent quoi, il font quoi le CRIF et autres fans d'Israël ?


Commentaires en français en cliquant ici

Et encore

 Cliquer ici

.................

Le Conseil des droits de l’homme réclame « une base de données de toutes les entreprises » opérant dans les colonies.
lemonde.fr
"L’organe des Nations unies a adopté au cours de sa session achevée jeudi quatre résolutions relatives à l’occupation par Israël des territoires palestiniens, à la colonisation israélienne, au droit des Palestiniens à l’autodétermination et au respect du droit international dans ces territoires." 


Nos dossiers ,


NPA 34, NPA