mercredi 22 juin 2016

Montpellier et Israël. Ses élites politiques cautionnent et financent l'infamie...


 ...que les partisans d'Israël célèbrent, contre les résolutions de l'ONU : Jérusalem serait sa capitale !
Mobilisation de solidarité avec la Palestine et en soutien à BDS 34 !

 Le NPA 34 appelle, comme chaque année, à soutenir la mobilisation contre la "Journée de Jérusalem"



  Les projecteurs de la campagne BDS internationale palestinienne éclairent désormais les incessantes violations du droit, la colonisation arrogante et les crimes de guerre contre le peuple palestinien.

Le CCCJM (Centre Communautaire et Culturel juif de Montpellier) et ses amis ne peuvent plus clamer publiquement : «  A travers le symbole de cette journée, nous crions, avec tous nos amis, haut et fort, notre sionisme et notre soutien à l’Etat d’Israël… Jérusalem est et doit rester la capitale d’Israël (…) » (propos tenus par le président du CCCJM en 2010). 

Les campagnes du comité BDSFrance et de ses partenaires, conjuguées à celles d’autres acteurs opposés à la colonisation de la Palestine, interdisent l’affichage public de cette arrogance coloniale. C’est une première victoire !

Preuve est faite qu’il sont dans l’illégalité et qu’ils ne peuvent plus soutenir publiquement ce discours hors la loi. Ils sont contraints de le faire en catimini à l’intérieur de leur fête entourée d’un mur de service d’ordre privé et de la police nationale qu’on dit pourtant surchargée.

e qui n’a pas changé c’est le soutien politique, idéologique et financier des exécutifs de la Région, du département, de la ville de Montpellier et même la nouvelle métropole. Ils sont tous là, depuis 39 ans ! Elus PS ou ex-PS : M. Saurel, aujourd’hui divers droite ; fidèles soutien du colonialisme, ils commémorent la « réunification » de Jérusalem, font les courbettes à la nouvelle Consul d’Israël au CRIF et ses satellites.




L'an dernier



 Gouvernement et mairie de Montpellier, soutiens inconditionnels d'Israël et persécuteurs de BDS !


Israël aujourd'hui...



  


Cisjordanie. Un Palestinien fait le tour de ce qui reste de sa maison après qu'elle a été démolie par l'armée israélienne. Le Palestinien était accusé de la mort d'un touriste nord-américain lors d'une attaque qui avait fait par ailleurs une dizaine de blessés à Tel Aviv en mars dernier.
 NPA 34, NPA