lundi 8 août 2016

Mort d'Adama ... "Non au racisme, non à la violence policière", "Marre des criminels en uniforme", "La vie des Noirs compte"...


 ADAMA : un crime d'Etat, une affaire d'Etat 

Info du 9 août

 Cliquer ici


Julien Salingue, sur le traitement médiatique de la mort d’Adama Traoré (Cliquer ici)


JT de France 2 : bref, Adama Traoré est mort par Julien Salingue et Pauline Perrenot (Acrimed)

Plus d'infos ci-dessous.


Info du 6 août


Plainte de la famille : il y a suspicion de trucage du procès-verbal de la gendarmerie...


Cliquer ici

 

 Cliquer ici

31 juillet

Adama est mort... le gouvernement s'en prend à ceux/celles qui réclament justice et vérité ! 


Une interpellation, un mort et une marche interdite ! Le gouvernement en rajoute dans l'ignominie ! 
Cliquer ici



"Il a pris le poids de nos corps à tous les trois au moment de son interpellation" (déclaration, versée au procès verbal de l'enquête, des gendarmes qui ont arrêté Adama).

 
Un "syndrome asphyxique" à l'origine du décès d'Adama Traoré lors de son interpellation, a été évoqué par les deux expertises. […]

L''avocat en vient à se demander "si la mort de la victime ne résulterait pas par exemple d'une compression thoracique, méthode habituellement utilisée au cours de certaines interpellations, dont on sait qu'elle peut être mortelle". Pour Yassine Bouzrou, la déclaration faite aux gendarmes devant les enquêteurs "laisse clairement entendre qu'Adama Traoré n'a certes pas été battu, mais écrasé par le poids de ces trois personnes réunies". Pourtant, le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier a annoncé ce vendredi que la justice refusait la troisième expertise médico-légale demandée par la famille Traoré.
 

[…] La famille d'Adama Traoré dit ne vouloir qu'une chose aujourd'hui, "la justice pour notre petit frère". Lassana Traoré, son frère aîné, indique : 
"Nous devons chercher et connaître les causes de la mort d'Adama. Car pour nous, au stade où nous en sommes, elles ne peuvent être liées à une maladie". Cliquer ici

Cliquer ici
 
Nassés rue Saint-Quentin – A la marche pour Adama Traoré : « On veut comprendre ce qu’il s’est réellement passé »
Aujourd'hui, pour Adama à Montpellier (par Nadia Maa)

Je remercie tout ceux qui étaient présents aujourd'hui au rassemblement pour Adama Traoré (petits et grands, montpellierains ou touristes qui nous ont rejoint) et plus particulièrement Saadia Falastinya pour cette ardeur fraîche avec laquelle elle dénonce et expose les faits.

Je remercie aussi ceux qui n étaient pas là, passagers ou habitués des abonnés absents.

Nous avons décidé de renouveler ce rassemblement tant que nous ne connaîtrons pas la vérité sur la mort de Adama et que les coupables soient derrière les barreaux!

Je suis Adama Traoré !
 
 Sept policiers sont actuellement en procès à Grasse, dans les Alpes-maritimes. Accusés d’avoir tué un jeune homme, Hakim Ajimi, au cours d’une violente interpellation en 2008, ils seront fixés sur leur sort dans plusieurs semaines. En cause : la technique « d’asphyxie posturale » pratiquée par la police française sur les interpellés, interdite dans plusieurs pays européens mais toujours autorisée ici... malgré au moins cinq morts. Cliquer ici


 La "justice" en ses guillemets : pour un mort, trois sursis et quatre relaxes !

 Le tribunal correctionnel de Grasse a rendu sa décision concernant les policiers impliqués dans la mort d’Abdelhakim Ajimi : les deux agents de la brigade anticriminalité (BAC) ont été reconnus coupables d’homicide involontaire et condamnés à des peines d’emprisonnement avec sursis – 18 mois pour l’un et 24 mois pour l’autre reconnu également coupable de non-assistance à personne en danger. Des cinq autres policiers, tous accusés de non-assistance à personne en danger, seul le policier municipal a été condamné à six mois de prison avec sursis, les quatre autres étant relaxés. Cliquer ici


 La "compression thoracique" largement utilisée contre les manifestant-es opposé-es à la Loi "Travail"

Cliquer ici

Tiré de Infrarouge, vous êtes en Garde a Vue! (vidéo). Documentaire à voir intégralement. Sur la compression thoracique voir à partir de 9:23




A lire aussi