Tuerie de Nice. Solidarité avec les victimes et leurs proches, condamnation du massacre...


Non à l'exploitation politicienne des émotions ! Non à la reconduction de l'état d'urgence !


 Le NPA tient à exprimer sa solidarité totale avec les victimes, et leurs familles, du massacre perpétré cette nuit à Nice. Une fois de plus ce sont des hommes, des femmes, des enfants qui sont frappés, victimes innocentes et expiatoires de crimes qu’ils n’ont pas commis. Cette violence aveugle vise à créer un engrenage irréversible de terreur et de violence en semant la haine et la peur.

La seule réponse qu’envisage le gouvernement c’est l’escalade sécuritaire : la prolongation de 3 mois de l’état d’urgence, alors que celui ci était déjà en vigueur et qu’il n’a rien empêché. Sa seule utilité a été d’exercer une pression policière sur les mobilisations contre la loi El Khomri. Malgré cela Valls ose appeler à l’unité nationale.

Hollande veut mobiliser les réservistes et prévoit une intensification de la guerre en Syrie. Mais n'est-ce pas la barbarie des guerres d'Afghanistan, d'Irak, de Syrie ou d'Afrique qui a engendré le chaos social et politique, la misère sociale dont se nourrit Daech et qui met en mouvement des tueurs animés de son idéologie apocalyptique et meurtrière?

Ces attentats vont justifier tous les discours anti-immigrés, anti-réfugiés, anti-musulmans, racistes, nationalistes et xénophobes. Le NPA s’y opposera et continuera à défendre des solutions internationalistes contre les guerres impérialistes, l’accueil des réfugiés qu’elles produisent et la mobilisation des peuples pour un monde progressiste et solidaire débarrassé du capitalisme fauteur de barbarie.

Montreuil, le 15 juillet 2016. Cliquer ici

On peut craindre que le bilan ne s’alourdisse encore. Vingt-quatre heures après l’attentat de Nice, l’on dénombrait déjà 84 victimes, toutes fauchées parmi les 30 000 personnes rassemblées le long de la promenade des Anglais, au soir du jeudi 14 juillet. « Dix enfants et adolescents » ont perdu la vie, a rapporté le procureur de la République de Paris, François Molins. Par ailleurs, 202 personnes ont été blessées, dont 52 en « urgence absolue ». Vingt-cinq d’entre elles sont toujours en réanimation, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse. Cliquer ici


  


-----------------------------

Apparemment, l’auteur de l’attentat n’était pas connu pour ses sympathies pour le djihadisme, ni pour une récente radicalisation. Il était donc difficile à détecter. C’est tout le problème que posent ces tueurs solitaires, dont on ne connaît pas les liens avec Daech — si tant est qu’il y en ait — et dont les motivations sont sans doute complexes, parfois à la marge de la psychiatrie. Le psychanalyste Gérard Haddad note à juste titre que « le fanatique isolé relève de la psychiatrie » mais que l’appartenance à un groupe « lui permet d’accéder à une dignité supérieure, celle d’avoir un rôle politique, voire d’infléchir l’histoire ». Cliquer ici
  
Le cuisinier qui ne sait rien. Ça valait vraiment le coup d’en faire un encart. Mais à partir d’une heure du matin, c’est l’escalade du seau de merde entre TF1 et France 2. D’abord, les deux se tirent visiblement la bourre à qui rediffusera le plus la vidéo du camion qui roule. Sur France 2, la journaliste qui précise qu’ils rediffusent cette vidéo «au ralenti». Histoire qu’on profite bien de tous les détails. La même journaliste qui nous dit qu'elle a «sans doute été filmée par un touriste». Ce qui signifie que madame diffuse une vidéo dont elle ignore totalement la provenance. (Et pourquoi un touriste d’après elle? Parce que c’est flou?)   

Un nouveau cap dans le n'importe quoi 

Et ensuite, c’est l’incompréhensible. L’insoutenable. L’accélération du naufrage: France 2 interviewe un homme à côté du cadavre de sa femme. Cliquer ici

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Le prolongement de l’état d’urgence relève donc plus de la communication que de la lutte efficace contre le terrorisme. Cliquer ici

Face à la menace terroriste, nous adoptons de mauvaises réponses en frappant militairement au Moyen-Orient, et en mettant en œuvre une politique du tout-sécuritaire qui se révèle inefficace. Les Etats-nations occidentaux sont aujourd’hui devenus des Etats de sécurité nationale, dont l’obsession s’étend, au-delà du seul terrorisme, à l’immigration, à l’ultra-gauche anticapitaliste, aux lanceurs d’alerte. Cliquer ici

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

 
Hasard du calendrier : hier, suite à l’affligeante parade militaire sensée symboliser l’unité nationale, le président de la république dissertait gravement sur la « très grande puissance » qu’est la France. Une très grande puissance, défilant comme à la parade mais qui s’avère incapable de protéger sa population. On peut continuer à s’aveugler, tant que le peuple en redemande... Cliquer ici


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un nouveau massacre vient d’être commis, cette fois à Nice, faisant des dizaines de victimes dont probablement de nombreux enfants, et toutes nos pensées vont d’abord aux victimes et leurs proches.  Cet acte horrible n’a pas encore été revendiqué, et la mort de son auteur ne facilite pas la connaissance de ses motivations. Mais s’il se révèle qu’elle porte la marque du djihadisme, cette tuerie, qui par son caractère inadmissible invite davantage à la réaction émotionnelle qu’à la réflexion, pourrait entraîner d’autres violences, cette fois à l’initiative de l’extrême droite. C’est pourquoi nous reproduisons ici un texte assez intéressant publié il y a quelques jours sur le site de Ras l’Front Rouen et signé Mémorial 98, qui revient sur le traitement médiatique et politique des menaces terroristes venues cette fois des rangs néonazis et dirigées le plus souvent contre la communauté musulmane. Cliquer ici

 A lire aussi



NPA 34, NPA